Le Groupe M6 signe avec le cinéma français

Le Groupe M6 avec le Blic, le Bloc, l'Arp lors de la signature de l'accord mardi 22 mars. ©Serge Arnal pour M6

Le groupe audiovisuel renforce son engagement via la signature d’un premier accord avec le Blic, le Bloc et l’Arp.

« Alors que le cinéma français ressort marqué par deux années de crise sanitaire, le Groupe M6 affirme sa place de partenaire du cinéma, et témoigne, par cet accord et ces nouveaux investissements, de sa confiance dans le cinéma et de son attachement au modèle d’exploitation des œuvres en salles », annonce le groupe dans un communiqué.

Signé avec les organisations professionnelles représentatives du cinéma français, l’accord se présente en trois axes. D’abord, l’augmentation des investissements en préachats et en achats en faveur de la création cinématographique française et européenne, à hauteur de 3,5 % du chiffre d’affaires mutualisé sur trois chaînes du groupe. Ensuite, le préachat de 35 films minimum d’ici fin 2024, au rythme de 11 ou 12 titres annuels. Enfin, l’octroi au groupe de davantage de souplesse dans la programmation et la circulation des films entre ses chaînes. Aucune durée de l’accord n’a cependant été communiquée par les parties.

Dirigé par Nicolas de Tavernost, le Groupe M6 devient ainsi le cinquième opérateur audiovisuel à s’entendre avec le cinéma français depuis un an. En juillet 2021, le Groupe TF1 s’était également engagé à investir 3,5 % de son chiffre d’affaires, à préacheter quelque 17 films chaque année et à bénéficier d’une plus grande souplesse de programmation et de circulation. Courant décembre, c’est Canal+ qui avait renouvelé son partenariat lui octroyant notamment une fenêtre avancée dans la chronologie des médias. Signée fin janvier, cette nouvelle mouture avait ensuite ouvert la voie à la reconduction de l’accord avec OCS, avec également une fenêtre préférentielle, avant que Netflix ne signe officiellement un premier accord avec les professionnels du cinéma tricolore fin février.

Les News