OCS signe un nouvel accord avec le cinéma français

Les représentants d'OCS et du cinéma français le 9 février. ©twitter OCS

[Mis à jour avec la réaction des organisations professionnelles] Le bouquet cinéma séries du groupe Orange a officialisé le 9 février la signature d’un quatrième accord avec le Blic, le Bloc et l’ARP pour la période 2022-2024.

Partenaire du cinéma français depuis sa création en 2008, OCS s’engage à investir 60 M€ sur les trois prochaines années et peut désormais proposer à ses abonnés des films six mois après leur sortie en salles, comme le permet la nouvelle chronologie des médias, signée le 24 janvier dernier.

À lire aussi | La chronologie des médias, un accord « gagnant-gagnant »

18 % de son chiffre d’affaires sont ainsi fléchés vers le financement du cinéma français et européen. « Cet accord prévoit, en outre, une contribution importante en faveur des préachats de films français, des engagements favorisant la diversité des productions et des catalogues et une production indépendante renforcée », précise OCS. Le bouquet du groupe Orange se retrouve dorénavant sur le même créneau que Canal+, qui avait signé un accord de 600 M€ sur trois ans début décembre, pour diffuser des films six mois après leur sortie. 

« Ces deux actes forts en direction des partenaires du cinéma permettent d’ancrer OCS parmi les acteurs essentiels du financement et de la diffusion du cinéma premium en France. Il permet aux équipes d’OCS de continuer ainsi à sélectionner et présenter des premiers ou deuxièmes films, des films d’auteurs confirmés, des films pour le grand public, représentant toute la diversité du cinéma. »

Dans la foulée, le Blic, le Bloc et l’ARP se sont félicités de la signature d’un tel accord. « Au moment où l’ensemble de la filière du cinéma avance collectivement dans la définition d’un nouvel équilibre, il s’agit d’une étape supplémentaire dans la consolidation du financement et de la diffusion de la création cinématographique française et européenne, dans toute sa diversité. Cette signature s’inscrit dans la continuité de la nouvelle chronologie des médias et des accords conclus ces derniers mois avec les groupes Canal+ et TF1. Les organisations du cinéma se réjouissent d’avoir renouvelé ce partenariat, et demeurent unies dans la poursuite des discussions avec les autres acteurs de la filière cinématographique. »

Cet accord intervient toutefois dans un contexte d’incertitude pour OCS, alors que des rumeurs s’intensifient autour d’une vente prochaine, l’arrivée d’HBO Max en France – dont OCS exploite actuellement le catalogue via un accord qui se termine à la fin de l’année –, laissant craindre une perte réelle d’attractivité du bouquet cinéma séries du groupe Orange.

Les News