Quelles dates de sortie en salle pour les films de Cannes ?

"Revoir Paris" ©Pathé Films

Plusieurs “heureux élus” des sélections cannoises ont déjà pris leur rendez-vous avec le public des salles tricolores. Petit tour d’horizon actualisé au fur et à mesure des nouvelles annonces.

[Mise à jour du 13 mai] Dans son line-up cannois, Ad Vitam sortira le 14 décembre Corsage de Marie Kreutzer, avec Vicky Krieps, Florian Teichtmeister et Katharina Lorenz. Le film est présenté à Un Certain Regard.

[Mise à jour du 12 mai] Wild Bunch annonce les dates de ses deux titres cannois. En lice pour la Palme d’Or, Leila et ses frères de Saeed Roustaee, auteur du remarqué La Loi de Téhéran, sortira le 24 août. De son côté, présenté en séance spéciale de la Sélection officielle, Riposte féministe de Marie Perennès et Simon Depardon est positionné au 9 novembre.

[Mise à jour du 6 mai] Sept nouvelles dates chez Pyramide pour ses films cannois. Son prétendant à la Palme d’or, Les Huit Montagnes de Charlotte Vandermeersch et Felix Van Groeningen, sortira le 21 décembre. Présentés à Un Certain Regard, Les Pires de Lise Akoka et Romane Guéret est calé au 23 novembre tandis que Metronom d’Alexandru Belc est daté au 11 janvier 2023. Montré à Cannes Première, Dodo de Panos H. Koutras sortira le 10 août 2022. Le 12 octobre, Pyramide accompagnera pour la troisième fois Les Harkis de Philippe Faucon, sélectionné à la Quinzaine des Réalisateurs. Présenté à la Semaine de la Critique, La Jauria d’Andrés Ramírez Pulido sortira sur les écrans le 5 avril 2023. Enfin, Mon pays imaginaire, documentaire de Patricio Guzman montré en séance spéciale, sera lancé le 26 octobre 2022.

[Mise à jour du 3 mai] Chez Le Pacte, As Bestas de Rodrigo Sorogoyen, avec Marina Foïs et Denis Ménochet, sera lancé le 20 juillet. Présenté à Cannes Première, le drame suit un couple de Français écolos basés en Galice dont le conflit avec leurs voisins, favorables à un projet éolien, ne fait que s’aggraver.

Pathé Films sortira Revoir Paris d’Alice Winocour, avec Virginie Efira et Benoît Magimel, le 7 septembre. En lice à la Quinzaine des Réalisateurs, ce drame suit Mia, une rescapée d’un attentat qui tente de retrouver son bonheur passé. Le distributeur avance d’un jour Mascarade de Nicolas Bedos présenté hors compétition, du 2 au 1er novembre pour profiter du jour férié. Pour rappel, si l’année dernière la sortie nationale de OSS 117 : Alerte rouge en Afrique noire (distribué par Gaumont) n’avait été séparé que de deux semaines et demi de sa séance de clôture du Festival de Cannes, La Belle Époque, chez Pathé, avait elle aussi aussi attendu le mois de novembre après son passage hors compétition à Cannes en 2019. 

Le nouveau James Gray, Armageddon Time, présenté aussi en compétition, sortira le 14 septembre sous pavillon Universal. Réunissant Anne Hathaway, Anthony Hopkins et Jeremy Strong, le drame plonge dans le Queens des années 80, dans un quartier dominé par le père de Donald Trump.

À lire aussi | Cannes 2022 : les distributeurs en sélection, partie 1

[Mise à jour du 2 mai] Memento sortira Burning Days (Balkaya), sélectionné à Un Certain Regard, le 17 août. Troisième long métrage du Turc Emin Alper (dont Derrière la Colline, en 2013, était déjà distribué par Memento), c’est l’histoire d’un jeune procureur muté dans la petite ville de Balkaya. Il se retrouve lentement entraîné dans la politique et se rapproche inévitablement de Murat, le propriétaire du journal local.

[Mise à jour du 29 avril] Sous pavillon Ad Vitam, L’Innocent de Louis Garrel et avec lui-même accompagné de Roschdy Zem, trouve une date au 12 octobre. Attendu en hors-compétition, le récit suit l’épopée d’Abel pour empêcher sa mère d’épouser un homme en prison… avant de le rencontrer… En compétition officielle, Les Amandiers, septième film de Valeria Bruni Tedeschi sortira le 9 novembre et porte sur l’histoire d’étudiants du théâtre des Amandiers de Nanterre durant les années 80.

[Mise à jour du 26 avril] Sélectionné à l’ACID Cannes, Magdala de Damien Manivel est daté au 20 juillet par Météore Films. Le cinéaste y livre sa vision d’une Marie-Madeleine, âgée, errant dans la forêt dans le souvenir de son amour perdu, Jésus… et cherchant un chemin pour le retrouver..

Présenté à Un Certain Regard dans quelques semaines, Plan 75 devra patienter quelques mois avant de trouver le chemin des salles obscures. Le film de Chie Hayakawa sortira sous bannière Eurozoom le 28 septembre prochain.

La Nuit du 12 de Dominik Moll sortira le 13 juillet sous pavillon Haut et Court, deux mois à peine après sa présentation à Cannes Première. Inspiré du roman 18.3 – Une année à la PJ de Pauline Guéna (éd. Denoël), ce polar offre une plongée dans le quotidien d’enquêteurs de la PJ hantés par d’anciens crimes.

[Mise à jour du 25 avril] Le Pacte confirme que Frère et sœur d’Arnaud Desplechin, avec Marion Cotillard, Melvil Poupaud, Golshifteh Farahani, Patrick Timsit et Benjamin Siksou, sortirait le vendredi 20 mai, simultanément à sa présentation en compétition sur la Croisette

Également en lice pour la Palme d’or, Boy From Heaven sortira sous pavillon Memento Distribution le 9 novembre 2022. Réalisé par Tarik Saleh, auteur du remarqué Le Caire confidentiel, le film plonge Adam, jeune étudiant fils de pêcheur, au cœur d’une lutte de pouvoir politico-religieuse suite au décès brutal du Grand Imam qui dirigeait l’université AL-Azhar, épicentre du pouvoir de l’islam sunnite.

De son côté, JHR Films vient d’annoncer avoir acquis Feu Follet (titre original Fago-Fatuo) de João Pedro Rodrigues, sélectionné à la Quinzaine des Réalisateurs, pour une sortie prévue au premier trimestre 2023.

À lire aussi | Cannes 2022 : les distributeurs en sélections, partie 2

[Mise à jour du 22 avril] Après la sélection à Cannes Première de Don Juan, la comédie musicale de Serge Bozon portée par Tahar Rahim et Virginie Efira, ARP Sélection a décalé la sortie du mercredi 18 au lundi 23 mai, au lendemain de sa projection cannoise (22 mai à 20h). C’est dans cette même section que Pyramide présentera le nouveau Emmanuel Mouret, Chronique d’une liaison passagère, avec Sandrine Kiberlain et Vincent Macaigne ; sortie prévue le 14 septembre.

Chez Les Films du Losange, deux des quatre films sélectionnés à la Quinzaine des Réalisateurs ont été daté : La Dérive des continents (au Sud) de Lionel Baier sortira le 31 août, tandis qu’Un beau matin de Mia Hansen-Løve, avec Léa Seydoux et Melvil Poupaud, est prévu le 19 octobre.

Présenté en séance spéciale, le film d’animation Le Petit Nicolas – Qu’est-ce qu’on attend pour être heureux ? d’Amandine Fredon et Benjamin Massoubre, adapté de Sempé, sortira sous pavillon Bac Films le 12 octobre.

[Mise à jour du 19 avril] Metropolitan Filmexport repousse d’une semaine, du 1er au 8 juin, le nouveau long métrage d’Alex Garland : Men. Après Ex Machina, le cinéaste met en scène Jessie Buckley, aperçue dans Wild Rose (2018), face à Rory Kinnear (le chef d’état major de M dans les derniers James Bond) dans un thriller qui promet d’être psychotique. Le film fera l’objet d’une séance spéciale lors de la Quinzaine des réalisateurs. Le distributeur en profite aussi pour dater Les Nuits de Mashhad (ex Holy Spider), de l’Iranien Ali Abassi, au 13 juillet, et Broker (titre provisoire) de Hirokazu Kore-Eda au 7 décembre ; la semaine dernière, il avait annoncer que le nouveau David Cronenberg, Les Crimes du futur, sortirait le 25 mai, dans la foulée de sa projection en compétition et son beau tapis rouge en compagnie de Léa Seydoux, Kristen Stewart et Viggo Mortensen.

Le Festival s’ouvrira donc avec Coupez ! (anciennement Z (comme Z)) de Michel Hazanavicius, avec Romain Duris, Bérénice Bejo et Grégory Gadebois. La veille de la conférence de presse cannoise, on apprenait que le film serait accompagné par Pan Distribution, la nouvelle structure lancée par Philippe Godeau, qui envisageait une sortie en juin. Finalement, la comédie de zombies sera dès le 17 mai en salles, notamment dans celles qui retransmettront en direct la cérémonie d’ouverture du Festival précédant la projection.

À lire aussi | Z (comme Z) de Michel Hazanavicius change de titre

Bac Films met Decision To Leave (Haeojil Gyeolsim) de Park Chan-Wook à l’affiche à partir du 29 juin prochain. Le distributeur avait fait preuve d’encore plus de patience avec Old Boy du cinéaste sud-coréen, sorti fin septembre 2004 après avoir obtenu le Grand prix du Festival la même année. 

Enfin, parmi les films qui étaient déjà datés dans les salles françaises avant l’annonce de la Sélection officielle, Diaphana prévoit Tori et Lokita de Jean-Pierre et Luc Dardenne au 28 septembre, tandis qu’en hors compétition Top Gun : Maverick de Joseph Kosinski (Paramount) décollera le 25 mai de la Croisette pour s’envoler sur l’ensemble du globe dans les jours qui suivent. Elvis de Baz Luhrmann (Warner Bros.) est, quant à lui, attendu pour le 22 juin dans les salles françaises… et au-delà.

Les News