César 2021 : Les distributeurs à la loupe

Les Choses qu'on dit, les choses qu'on fait ©Pyramide / Adieu les cons ©Gaumont / Adolescentes ©Ad Vitam / Antoinette dans les Cévennes ©Diaphana // Montage Tanguy Colon/Boxoffice Pro

Après la publication des nominations pour la 46e cérémonie des César ce matin, petit tour d’horizon des distributeurs les plus représentés.

Ils ne prennent que rarement la lumière de la Salle Pleyel (à voir cette année à l’Olympia où se tiendra la cérémonie), mais ils contribuent pourtant à la nomination des films aux César du cinéma. Après Gaumont l’an passé, quel distributeur a, en cette année 2020 inédite, su (pu ?) tirer son épingle du jeu ?

À lire aussi : Découvrez les nominations aux César 2021

C’est Diaphana qui arrive en tête avec un total de 22 nominations, dont 12 pour Été 85 et 8 pour Antoinette dans les Cévennes, les deux titres concourant notamment pour le César du meilleur film. À noter que le long métrage de François Ozon, sorti le 7 juillet, a réuni quelque 365 000 spectateurs en salles et celui de Caroline Vignal, à l’affiche le 16 septembre, près de 750 000, la réouverture estivale lui offrant une visibilité inattendue. Les deux autres citations du distributeur sont décrochées par Un divan à Tunis, dans la catégorie premier film, et Histoire d’un regard, pour le meilleur documentaire.

Gaumont glisse en deuxième position avec 14 nominations, dont 12 rien que pour Adieu les cons. Le film d’Albert Dupontel est en lice dans les principales catégories : meilleur film, réalisateur, acteur et actrice. Et ce, malgré une courte carrière en salles de neuf jours avant la fermeture des cinémas fin octobre au cours desquels il a toutefois pu attirer 600 000 spectateurs. Jean-Pascal Zadi récolte deux citations avec Tout simplement noir (761 000 tickets) : espoir masculin et premier film. 

Pyramide arrive ensuite avec 13 nominations, toutes pour Les Choses qu’on dit, les choses qu’on fait, récemment récompensé aux Lumières de la presse internationale et qui a séduit près de 280 000 cinéphiles l’an passé. Meilleur film, réalisateur, actrice, acteur, seconds rôles, techniques…le dernier long d’Emmanuel Mouret est celui qui décroche le plus de citations de cette cuvée 2020.

Bien placé l’an passé avec 19 nominations, Le Pacte se classe quatrième avec 8 citations : 4 pour ADN de Maïwenn (qui n’a, pour l’heure, vécu seulement deux jours au cinéma), 2 pour La Fille au bracelet de Stéphane Demoustier et 1 pour Dark Waters de Todd Haynes et La Daronne de Jean-Paul Salomé. Ce dernier peut d’ailleurs apparaître comme l’un des grands absents de cette liste, au même titre qu’Effacer l’historique de Gustave Kervern et Benoît Delépine, qui n’obtient qu’une nomination pour le scénario. Son distributeur, Ad Vitam, décroche par ailleurs 6 autres citations pour le documentaire Adolescentes de Sébastien Lifshitz, dont meilleur film et réalisateur. Memento cumule également 7 nominations : 5 pour La Bonne Épouse de Martin Provost, dont 3 pour les seconds rôles, 1 pour Cuban Network d’Olivier Assayas et 1 pour Énorme de Sophie Letourneur.

Dulac Distribution, branche de la nouvelle structure La Maison Dulac Cinéma, obtient 5 citations : 4 pour Deux de Filippo Meneghetti (en course pour représenter la France aux Oscars) et 1 pour le film d’animation Josep d’Aurel. Viennent ensuite Jour2fête et ses 4 nominations – 2 pour La Nuit venue et 1 pour Un fils et Un pays qui se tient sage –, et SND avec 3 citations pour De Gaulle. Rezo et Bac suivent avec 2 nominations tandis que Arizona, Nour, Les Films du Losange, Pathé, Universal, Warner, Haut et Court, Bodega et Gebeka obtiennent 1 citation chacun. Verdict le 12 mars !

Les News