La chronologie des médias en discussion dès le 4 octobre

©Montage Boxoffice Pro

Le CNC va convier les parties prenantes pour une première réunion, au lendemain du Congrès des exploitants.

L’accord sur la nouvelle chronologie des médias, signé en janvier 2022 et conclu pour trois ans, prévoyait une clause de revoyure au bout d’un an d’application. Depuis, on sait que Disney a décidé de ne pas sortir  son film d’animation de Noël, Avalonia, l’étrange voyage, dans les salles françaises pour le réserver à sa plateforme. Plus récemment, court la rumeur d’une éventuelle annulation de la sortie salle de Black Panther : Wakanda Forever, pourtant attendu dès le 9 novembre. Une « réflexion », côté Disney, qui pouvait être interprétée comme un nouveau moyen de pression contre la chronologie des médias, et en particulier l’obligation faite aux plateformes de retirer les titres disponibles sur leur service streaming à l’ouverture de la fenêtre de diffusion dédiée aux chaînes de télévision en clair. 

Hâtée ou pas, la renégociation de la chronologie des médias, déjà officieusement en cours, commencera par une réunion avec les parties prenantes, sous l’égide du CNC, le 4 octobre. La ministre de la Culture Rima Abdul-Malak l’avait déjà évoquée sans donner de date, Richard Patry, le président de la FNCF, l’a  confirmé aujourd’hui au Congrès de Deauville : « Il est urgent de se réunir afin que les spectateurs français ne soient pas privés de certains films et que les salles ne soient pas les victimes collatérales d’une situation sur laquelle notre marge de manoeuvre est très limitée ». 

Pour rappel, la ministre de la Culture est attendue demain, mercredi 21 septembre 2022, au Congrès de la FNCF.