Coronavirus : Les salles resteront fermées après le 11 mai

Lors de son allocution de ce soir, le président de la République Emmanuel Macron a annoncé le prolongement du confinement jusqu’au 11 mai et le maintien de la fermeture des établissements recevant du public après cette date.

Aucune certitude sur la réouverture des salles de cinéma, si ce n’est qu’elle aura lieu après le 11 mai, nouvelle date de prolongation du confinement annoncée ce soir. Les cinémas et les autres établissements recevant du public « resteront fermés à ce stade », a déclaré le président sans plus de précision. Néanmoins, il a été indiqué que les grands événements et festivals ne seront autorisés qu’à partir de la mi-juillet, mettant plus que jamais en doute la tenue cette année du Festival de Cannes, qui avait évoqué un report fin juin, début juillet.

La fermeture prolongée des salles est tout sauf une surprise. Depuis quelques jours, les professionnels — exploitants, distributeurs, producteurs — semblent s’accorder sur une reprise totale des activités à l’automne. « Il faut se préparer à une reprise en septembre », évoquait Nathalie Gastaldo, productrice associée chez la Pan-Européenne. Début avril, la FNCF travaillait principalement sur un scénario de « sortie totale probable de la crise sur le dernier trimestre de l’année, car [les salles] auront beaucoup de mal à avoir une activité régulière et conséquente d’ici là », indiquait son président Richard Patry.

Dans son allocution, Emmanuel Macron a également assuré que « les mesures de chômage partiel pour les salariés et de financement pour les entreprises seront prolongées et renforcées ». Un plan spécifique sera prévu pour les secteurs touristiques, événementiels et culturels, afin d’annuler les charges et attribuer des aides spécifiques.

Le chef de l’Etat a également évoqué une période de reprise « progressive » dont les règles pourront être adaptées en fonction de l’évolution de la situation. Enfin, le gouvernement présentera d’ici 15 jours « un plan de l’après 11 mai » ainsi que des « points de rendez-vous réguliers » afin d’ajuster les mesures.

Les News