Un film iranien primé au Festival de Marrakech

Chevalier noir, d'Emad Aleebrahim Dehkordi

Au terme de neuf jours de projections et d’échanges, le Festival international du film de Marrakech a révélé ses prix et sa place dans le calendrier professionnel de la région. 

Parmi les 14 films de la compétition officielle – représentant 14 pays des 5 continents –, le jury présidé par le réalisateur italien Paolo Sorrentino* a attribué l’Étoile d’Or à Chevalier noir, premier long métrage de l’Iranien Emad Aleebrahim Dehkordi. Ce récit de la nuit mouvementée de deux frères dans Téhéran, entre trafic et jeunesse dorée, sera distribué en France par Jour2Fête, qui prévoit une sortie au 22 février 2023.

Le reste du palmarès se déroule comme suit : 

  • prix du jury ex aequo : Alma Viva de Cristèle Alves Meira (Portugal) et Le Bleu du caftan de Maryam Touzani (Maroc)
  • prix de la mise en scène : Foudre de Carmen Jaquier (Suisse)
  • prix d’interprétation féminine Choi Seung-yoon dans Riceboy Sleeps d’Anthony Shim (Canada)
  • prix d’interprétation masculine : Arswendy Bening Swara dans Autobiography de Makbul Mubarak (Indonésie).
À noter, parmi les autres temps forts du festival, ses rencontres, lors de sessions ouvertes et libres, qui ont permis aux festivaliers de converser avec Leos Carax, Julie Delpy, Julia Ducournau, Asghar Farhadi, Jeremy Irons, Jim Jarmusch, Ruben Östlund, Marina Foïs, Ranveer Singh ou encore le compositeur Gabriel Yared.

Cette 19e édition du Festival de Marrakech, qui marquait le retour de la manifestation après deux années de « pause » en raison de la pandémie, a rassemblé plus de 150 000 spectateurs autour de ses différentes sections. Le Palais des congrès, le cinéma Colisée, mais aussi la place Jemaa El Fna et le musée Yves Saint Laurent ont accueilli un total de 124 projections et près de 20 000 accrédités – « soit presque le double des accréditations enregistrées lors de la 18e édition en 2019 », notent les organisateurs. Aussi, près de 5 000 enfants et adolescents ont pu prendre part aux projections réservées au jeune public.

Enfin, le rendez-vous a attiré 350 professionnels marocains et 250 professionnels internationaux autour d’une sélection de 23 projets et films dans le cadre de la 5e édition des Ateliers de l’Atlas. Depuis son lancement en 2018, cette plateforme dédiée à l’industrie a accompagné 111 projets et films du monde arabe et d’Afrique dont 48 en provenance du Maroc.

*Aux côtés du président, le jury était composé de l’actrice britannique Vanessa Kirby, de l’actrice allemande Diane Kruger, du réalisateur australien Justin Kurzel, de la réalisatrice et actrice libanaise Nadine Labaki, de la réalisatrice marocaine Laïla Marrakchi et de l’acteur français Tahar Rahim.

Les News