Le Red Sea Souk annonce ses lauréats

© Marion Delique

Les journées professionnelles qui se sont tenues du 2 au 5 décembre en marge du Red Sea Film Festival, en Arabie saoudite, ont dévoilé leur palmarès.

Dédiés aux cinéastes africains, arabes et saoudiens, les soutiens du Red Sea Souk s’élèvent cette année à quelque 400 000 $ (sans compter ceux des partenaires), apportés, entre autres, à des (co)productions françaises et maghrébines. En section Project Market, Le Retour du fils prodige de Rani Massalha (Égypte/Tunisie/France) repart notamment avec le premier prix Red Sea Souk Production, d’une valeur de 100 000 $, tandis qu’un autre projet égyptien, When I Close My Eyes, I See Your Eyes de Sameh Alaa, lauréat de la Palme d’or du court métrage en 2021, reçoit le prix Red Sea Souk Development (35 000 $).

Présenté en section “Lodge – Arab”, le prochain documentaire de la Tunisienne Fatma Riahi, Mon père a tué Bourguiba, repart avec 50 000 $, comme trois autres projets nigérian, zimbabwéen et saoudien.

Le palmarès du Red Sea Souk :

Project Market Awards

Red Sea Souk Production Award (100 000 $) : Le Retour du fils prodigue de Rani Massalha (Égypte/Tunisie/France)
Red Sea Souk Development Award (35 000 $) : When I Close My Eyes, I See Your Eyes de Sameh Alaa (Égypte)
Red Sea Souk Jury Special Mention Award (25 000 $) : Love Conquers All de Danielle Arbid (Liban/France)

Lodge Awards (50 000 $ chacun) :
Mon père a tué Bourguiba de Fatma Riahi (Tunisie/Qatar)
Fantastic Tale de Vincho Nchogu (Nigéria)
Black Snake de Naishe Nyamubaya (Zimbabwe)
By Hasnaa’s Side d’Amaal Youssif (Arabie saoudite)

Work-In-Progress Awards

Red Sea Souk Post-Production Award (30 000 $) : Yunan d’Ameer Fakher Eldin (Palestine/Allemagne/Canada)
Red Sea Souk Post-Production Jury Special Mention (10 000 $) : My Semba de Hugo Salvaterra (Angola)

À noter qu’une ribambelle de partenaires, comme le Arab Cinema Center (ACC), la chaîne de télévision arabe MBC, le distributeur saoudien CineWaves Films, le vendeur international MAD Solutions ou encore des prestataires techniques comme Titrafilm ont également remis des prix, élevant l’enveloppe globale du Red Sea Souk à environ 670 000 $.

© Marion Delique
googletag.cmd.push(function() { googletag.display('div-gpt-ad-1553617519041-2'); });
googletag.cmd.push(function() { googletag.display('div-gpt-ad-1553617519041-1'); });

Les News