Les Ateliers de l’Atlas déroulent leur programme

Les Ateliers de l'Atlas ©Nicolas Vigier

Pour leur cinquième édition, les rencontres professionnelles du Festival international du film de Marrakech, les Ateliers de l’Atlas, organisent du 14 au 17 novembre, une série de panels et discussions auxquels participent auteurs, producteurs et distributeurs.

Trois panels et conversations viendront rythmer les rencontres professionnelles de Marrakech :

  • Une écriture précise, des intrigues haletantes, des films qui font date. Discussion avec le cinéaste iranien Asghar Farhadi autour d’une étape fondamentale de la création de ses films : l’écriture de scénarios. Avec Asghar Farhadi, réalisateur et scénariste. Modération de Jihane Bougrine, critique de cinéma, journaliste et chanteuse.
  • L’écriture au cœur du processus de développement : tour d’horizon des enjeux du métier de scénariste. Avec Delphine Agut (France), Mohamed Ben Attia (Tunisie) et Joëlle Touma (Liban, France). Modération de Farah Clémentine Dramani-Issifou, membre des comités de sélection des Ateliers de l’Atlas et du Festival international du film de Marrakech.
  • La distribution de films indépendants dans le monde arabe. Avec Meriame Deghedi (MAD Solution, Égypte), Omar El Kadi (MC Distribution, Liban), Mohamed Frini (Hakka Distribution, Tunisie) et Jessica Khoury (Film Clinic Indie Distribution, Liban). Modération de Hania Mroué, membre des comités de sélection des Ateliers de l’Atlas et conseillère artistique à la programmation du Festival international du film de Marrakech.

À ceux-ci, s’ajoutent des “training sessions” : 

  • Travailler avec des acteurs non professionnels – du casting au tournage. Intervention d’Erige Sehiri (Tunisie), réalisatrice.
  • L’utilisation du son comme élément narratif. Intervention de Rana Eid (Liban), réalisatrice et monteuse son.
  • Portraits et parcours de producteurs du monde arabe et du continent africain. Intervention de Karim Aitouna (Waq Waq Studio, Maroc), Myriam Sassine (Abbout Production, Liban) et Steven Markovitz (Big World Cinema, Afrique du Sud).
  • L’utilisation et le travail des archives pour le documentaire et la fiction. Intervention d’Ali Essafi (Maroc), réalisateur, Mohanad Yaqubi (Palestine, Maroc), réalisateur et producteur, Jihan El-Tahri (Égypte, Allemagne), réalisatrice, scénariste et productrice.

À lire aussi │Les Ateliers de l’Atlas décernent leurs prix

Les News