Les salles art et essai appellent le Parlement européen à maintenir le géoblocage

La Confédération internationale des cinémas art et essai (CICAE), dont l’Afcae pour la France, invite ses adhérents à se positionner en faveur du maintien de la territorialité des droits audiovisuels.

Comme la majorité des organisations rassemblant la filière cinéma et audiovisuel, et notamment les cinéastes qui ont tenu une conférence de presse à ce sujet, la CICAE demande au Parlement européen de s’opposer à l’inclusion des services audiovisuels dans le règlement sur le géo-blocage. Une exception qui permet « la préservation de la diversité culturelle et linguistique en Europe », comme l’a rappelé l’organisation à ses membres. 

« Les principes de territorialité et de blocage géographique jouent un rôle essentiel dans le maintien de la diversité culturelle unique et de la durabilité économique de l’écosystème audiovisuel européen. Un vote crucial au Parlement européen est imminent, décidant s’il convient d’interdire l’exclusivité territoriale au sein de l’UE. Cette décision a des implications significatives pour le bien-être économique de l’ensemble du secteur audiovisuel, avec un impact particulier sur les cinémas indépendants et d’art et essai ».
La CICAE invite donc ses adhérents à signer son texte adressé au Parlement européen, pour « qu’il ne mette pas en péril un secteur représentant 47 milliards d’euros, composé en grande partie de PME et de créateurs individuels, totalisant plus de 2 millions d’emplois dans l’UE », et qu’il « vote en faveur de la préservation de la riche diversité culturelle et linguistique de l’Europe ».

googletag.cmd.push(function() { googletag.display('div-gpt-ad-1553617519041-2'); });
googletag.cmd.push(function() { googletag.display('div-gpt-ad-1553617519041-1'); });

Les News