La CNACi rend trois verdicts

Clap Ciné de Canet-en-Roussillon, Pyrénées Orientales © Clap Ciné-L'Yre Cinémas

Une création et deux extensions autorisées : la commission nationale d’aménagement cinématographique s’est réunie vendredi 10 juillet pour statuer sur trois dossiers.

Après avoir obtenu l’aval de la CDACi de Gironde en février dernier, le projet de cinéma de Biganos a reçu un avis favorable en commission nationale. La salle actuelle de 298 places de l’espace culturel Lucien Mounaix, gérée en DSP par Artec jusqu’en mai 2021, sera remplacée par un complexe de cinq écrans et 622 fauteuils dans le centre-ville. C’est Cédric Favard, aux manettes du Rex de Cestat, qui exploitera les lieux, via Biganos Cinéma, détenu conjointement avec Les Cinémas du Nord Bassin (Philippe Gonzalez et SAGEC-Cinéma) ; Véo en assurera la programmation. Ce projet s’inscrit dans la continuité du projet de réaménagement du cœur de ville opéré depuis 2016.

Visuel d’architecte du projet de Biganos. ©DR

La commission a également confirmé l’autorisation décidée par la CDACi des Pyrénées-Orientales le 13 janvier d’ajouter une quatrième salle au Clap Ciné de Canet-en-Roussillon. L’établissement, ouvert en avril 2019 et géré par Jérôme Quaretti et Frédéric Perrot, verra sa capacité totale passer de 299 à 501 sièges. Aux 120 places de la nouvelle salle, dont l’espace a été prévu dès la construction du projet initial, s’ajoutent des rangées supplémentaires dans les trois salles existantes. Tous les fauteuils du cinéma sont inclinables, avec des méridiennes sur toutes les premières rangées. 

Le Megarama Lumina ©Capture google

Enfin, la commission nationale a rendu un avis favorable concernant le projet d’extension du Megarama Lumina à Audincourt (Doubs), qui prévoit d’ajouter quatre salles et 520 places aux dix écrans et 1 732 fauteuils existants. Christian Bouchu, directeur du site, avait pourtant obtenu l’aval de la CDACi en septembre 2017. Au quotidien L’Est Républicain, l’exploitant indiquait que les nouvelles salles seraient érigées sur une partie du parking, l’obligeant à acheter un nouveau terrain pour aménager d’autres stationnements. Ouvert en 2005, le cinéma avait enregistré 396 000 entrées en 2019.

Les News