Face aux remous chez Cineworld, AMC tente de rassurer le marché

©The Focal Project

Suite aux déclarations de Cineworld concernant ses difficultés face à une fréquentation en berne et avant les rumeurs sur sa mise en faillite prochaine, le PDG d’AMC Theatres souhaite apaiser les inquiétudes concernant son groupe. 

« Hier, Cineworld a publié une déclaration publique indiquant qu’il prévoit de faibles niveaux d’entrées jusqu’en novembre 2022, ce qui devrait avoir un impact négatif sur sa position de liquidité à court terme », a noté Adam Aron, CEO d’AMC, dans son communiqué du 18 août. « Chez AMC, comme nous l’avons publiquement révélé précédemment, la programmation de films au troisième trimestre 2022 devrait être relativement faible. Cependant, nous restons plutôt optimistes quant à l’augmentation de la demande pour notre parc de salles au quatrième trimestre 2022 et pour l’année 2023. » 

Face aux déboires de Cineworld, le dirigeant s’efforce, de fait, d’endiguer une contagion de panique qui entraînerait les actions d’AMC – comme de nombreux autres circuits d’exploitation cinématographique côtés en bourse – vers le bas. « AMC a terminé le deuxième trimestre de 2022 avec plus d’un milliard de dollars de liquidités, grâce à d’importantes levées de fonds au cours des années civiles 2020 et 2021. Notre nouveau titre AMC Preferred Equity, qui commence à être négocié à la Bourse de New York le lundi 22 août 2022, devrait également faire de nous une société beaucoup plus solide », a détaillé Adam Aron, avant de conclure : « Nous restons confiants quant à l’avenir d’AMC ». 

Les News