CGR Cinémas, une histoire de famille et d’évolution perpétuelle

©Boxoffice Pro

L’entreprise rochelaise, devenue en cinquante ans un incontournable de l’exploitation cinématographique française, trouve ses origines… dans une boutique d’horlogerie-bijouterie.

C’est qu’il s’en sera passé des choses depuis que Georges Raymond – comme dans le “Circuit Georges Raymond” d’origine de CGR – a créé la société de publicité Pro-Ciné. L’ancien horloger bijoutier de Saintes, féru de cinéma, achète sa première salle en 1974 : l’Olympia de La Rochelle. Dans les années 80, CGR compte une vingtaine de cinémas, tout en gardant un fort héliocentrisme charentais-maritime. C’est, en toute logique, à La Rochelle que l’entreprise familiale inaugure, en 1995, son premier multiplexe. La décennie suivante sera celle du développement sur l’ensemble du territoire français, avec 350 salles dont 17 multiplexes.

Entre-temps, en 2001, Georges Raymond s’éteint, emporté à seulement 67 ans par un cancer du poumon. Ses fils Luc et Charles lui succèdent à la tête de l’empire familial. En 2006, lorsque Roger-Marc Lecoq, vice-président du groupe, prend sa retraite, commence l’ère du directeur général Jocelyn Bouyssy.  

La détermination de ce dernier à sortir Avatar en 3D permet à CGR Cinémas de devenir, fin 2007, le premier circuit européen à basculer l’ensemble de ses écrans, soit 32 à l’époque, au numérique. Une stratégie d’innovation qui se poursuivra sans cesse, notamment avec la création du format Ice Immersive du circuit et son développement international. La diversification hors cinéma ne tarde pas non plus, le groupe se dotant, au fil des opportunités d’implantation de ses multiplexes, de 17 hôtels en France (en franchise Accor, Louvres hôtels et Best Western) et de cinq franchises Burger King. 

En novembre 2017, le circuit compte cinquante cinémas, lorsqu’il acquiert 22 sites du réseau Cap’Cinéma de Philippe Dejust. Une opération qui lui permet de devenir le deuxième groupe français en nombre de cinémas (74 au total aujourd’hui), et bientôt, en fréquentation : dans le classement 2021 de la France des circuits de Boxoffice Pro, avec 11,91 % de part de marché en entrées, CGR Cinémas se positionne derrière les Cinémas Pathé Gaumont et devant UGC Cinémas. En 2019, soit la dernière année complète avant crise sanitaire, il avait comptabilisé 25,67 millions d’entrées. 

En novembre 2021, à l’occasion de l’inauguration de son 74e site à la Ciotat et en attendant le projet de Castres qui devrait voir le jour d’ici deux ans, le circuit rappelait son souhait de se concentrer sur la rénovation et la premiumisation de ses salles existantes notamment via l’implantation de nouvelles salles Ice. Le tout, sans rien renier de son ADN de cinéma familial populaire et accessible.

La carte des cinémas CGR :

L’arc de cercle blanc autour de certains ronds rouges indique l’emplacement d’une salle Ice.

Les News