The Jokers dévoile son début d’année 2024

King's Land © The Jokers

Après avoir dévoilé hier à quoi ressemblerait son troisième trimestre 2023, The Jokers pose les prémices de l’année à venir.

Elle commencera dès le 17 janvier avec King’s Land [photo], où Mads Mikkelsen retrouve le cinéaste Nikolaj Arcel (A Royal Affair, plus de 250 000 entrées dans les salles françaises en 2012, distribué par Jour2Fête) pour une nouvelle épopée historique, dans le Danemark de la moitié du 18e siècle. Le comédien y interprète un capitaine d’armée chargé par le roi de conquérir d’une lande inhabitable…

Suivra dès le 31 janvier Sleep, film d’horreur sud-coréen. La première réalisation de de Jason Yu, qui faisait partie de la Semaine de la Critique de 2023 à Cannes, conte les déboires d’un couple de jeunes parents face au somnambulisme – des plus agressifs et dangereux – du mari…

The Jokers date au 21 février une romance historique, sous le titre provisoire de The Peasants. La coproduction serbo-lituano-polonaise propose, après La Passion Van Gogh (plus de 100 000 entrées en 2017, La Belle Company), un spectacle graphique animé. Dans un village polonais du XIXe siècle, une belle jeune fille est forcée d’épouser un propriétaire terrien veuf… malgré un amour brûlant pour son fils.

Enfin, retour au genre épouvante française avec Rokya, premier long métrage de Saïd Belktibia, qui réunit Golshifteh Farahani et Denis Lavant, où une femme vivant de la contrebande d’animaux exotiques se retrouve en prise avec des marabouts.

King's Land © The Jokers