Pyramide d’or pour un film palestinien au Caire

ALAM de Firas Khoury © Metafora Production-MPM-Philistine Films-Paprika Film

Le plus vieux festival cinématographique du Moyen-Orient a livré mardi soir le palmarès de sa 44e édition, la première menée sous la direction du réalisateur égyptien Amir Ramses. 

Dans la compétition internationale, le jury présidé par la cinéaste japonaise Naomi Kawase* a décerné le Pyramide d’or du meilleur film à Alam de Firas Khoury. Le film palestinien, co-produit entre autres par la Tunisie, où il a en partie été tourné, repart aussi avec le Prix du public et un Prix d’interprétation (partagé) pour son comédien Mahmoud Bakri. En France, la sortie de ce récit d’initiation, à la fois sentimentale et politique, d’un jeune étudiant, est prévue le 7 juin 2023 chez JHR Films. 

Emmanuelle Nicot a pour sa part reçu le Pyramide d’argent, prix spécial du jury qui distingue la meilleure réalisation, pour Dalva et sa jeune comédienne Zelda Samson le prix de la meilleure interprétation féminine. Pour rappel, la coproduction franco-belge, dont la sortie française est prévue le 22 mars chez Diaphana, faisait partie de la Semaine de la Critique 2022 dont elle est repartie avec trois prix (le Prix Fipresci de la critique, le Rail d’or et le Prix Louis Roederer de la révélation pour Zelda Samson).

19B d’Ahmad Abdalla, le seul film à représenter l’Egypte dans la compétition internationale, s’est démarqué avec le Prix du meilleur film arabe de la compétition internationale, le Prix Fipresci ainsi que le Prix Henry Barakat de la meilleure contribution artistique pour son directeur de la photo Mostafa Elkashef.

Le palmarès complet : 

Compétition internationale

Pyramide d’or du meilleur film
Alam de Firas Khoury (France/Tunisie/Palestine/Arabie saoudite/Qatar)

Pyramide d’argent, prix spécial du Jury de la meilleure réalisation
Dalva d’Emmanuelle Nicot (Belgique/France)

Pyramide de bronze du meilleur premier ou second film
Bread and Salt (Chleb I Sól) de Damian Kocur (Pologne)

Prix Naguib Mahfouz du meilleur scénario
A Man (Ru Otoko) de Kei Ishikawa (Japon)

Prix du meilleur acteur
Maher Elkheir dans Le Barrage d’Ali Cherri (France/Liban/Soudan/Qatar/Allemagne)
et Mahmoud Bakri dans Alam de Firas Khoury

Prix de la meilleure actrice
Zelda Samson dans Dalva d’Emmanuelle Nicot

Prix Henry Barakat de la meilleure contribution artistique
19B de Ahmad Abdalla (Égypte), photographié par Mostafa Elkashef

Horizons du nouveau cinéma arabe

Prix Saad Eldin Wahba du meilleur film arabe
Mother Valley de Carlos Chahine (France/ Liban)

Prix spécial du jury Salah Abu Seif
Riverbed de Bassem Breche (Liban/Qatar)

Prix du meilleur documentaire
Far from the Nile de Sherief Elkatsha (Égypte/États-Unis)

Prix de la meilleure interprétation
Carole Abboud dans Riverbed de Bassem Breche

Mentions spéciales
I’m Coming Home de Yassine Redissi (Tunisie)
Lyna Khoudri dans Houria de Mounia Meddour (France/ Belgique)

Jury de la Critique internationale

Prix Shadi Abdel Salam du meilleur film
Pamfir de Dmytro Sukholytkyy-Sobchuk (Ukraine/France/Pologne/Chili/Luxembourg)

Prix Fathy Farag de la meilleure contribution artistique
Joyland de Saim Sadiq (Pakistan)

Mention spéciale
Victim de Michal Blasko (Slovaquie/République tchèque/Allemagne)

Mais aussi

Prix du meilleur film arabe de la compétition internationale
19B d’Ahmad Abdalla 

Mention spéciale
Riverbed de Bassem Breche

Prix Fipresci
19B d’Ahmad Abdalla

Prix du public
Alam de Firas Khoury

* Le reste du jury de la compétition internationale était composé de Samir Guesmi (comédien-réalisateur, France), Nancy Abdelfattah (cheffe opératrice, Egypte), Swara Bhasker (comédienne, Inde), Stefania Casini (comédienne, Italie), Rageh Daoud (compositeur, Egypte) et de Joaquin del Paso (réalisateur, Mexique).

Les News