Contact tracing, couvre-feu… en attendant « un printemps inexorable »

©Cécile Vargoz/Boxoffice Pro

Les ministres se sont succédé aux côtés de Jean Castex lors de la conférence de presse de ce jeudi pour détailler les nouvelles mesures sanitaires et économiques. Mais comme prévu, sans donner de date pour une réouverture des cinémas. 

Couvre-feu à 18h sur l’ensemble du territoire, tests aux frontières et protocoles sanitaires renforcés : au-delà des nouvelles restrictions, le Premier ministre a assuré être en « dialogue constant avec tous les secteurs concernés, qui voudraient plus de visibilité » et que l’identification des échéances était une priorité.

Mais pour autant, toujours aucune date de réouverture en vue pour les salles de cinéma et la Culture en général, qui pourra continuer à bénéficier des « dispositifs de soutien aussi longtemps que cela sera nécessaire. Nous ne devons pas ajouter de l’incertitude économique à l’incertitude sanitaire. » 

Roselyne Bachelot a admis que « nous devons nous résoudre à vivre sans joie avec des lieux culturels fermés au public ». Au-delà des mesures de soutien aux entreprises détaillées par Bruno Le Maire et Elisabeth Borne, la ministre de la Culture a assuré que les aides aux acteurs culturels seraient maintenus et renforcés, citant, pour tenter de donner un horizon,  Pablo Neruda : « Le printemps est inexorable. » 

Dans l’attente de ce printemps, les ministères de la Culture et de la Santé observent conjointement la recherche scientifique et les différentes expérimentations en cours pour évaluer les éventuelles nouvelles conditions de fréquentation des lieux de culture, avec la possibilité ré-énoncée d’un calendrier glissant de réouverture. Lors de leur réunion avec Roselyne Bachelot vendredi 8 janvier, les représentants de l’exploitation s’étaient fermement opposés à toute révision du protocole sanitaire déjà mis en place dans les salles de cinéma.

Les News