CGR rachète un cinéma et un projet à Cinémovida

googletag.cmd.push(function() { googletag.display('div-gpt-ad-1553617519041-2'); });

Ce vendredi 14 janvier, CGR devrait acter le rachat du multiplexe de Cholet à Cinémovida, ainsi que son projet de Maurepas dans les Yvelines.

C’est la fin d’un suspense qui n’en était plus vraiment un. Après plusieurs mois de longues négociations, CGR Cinémas vient d’entériner le rachat du cinéma de Cholet à la société SNES détenue par Jacques Font et Jean-Philippe Julia, exploitants via Cinémovida. « Actée ce vendredi, la reprise des murs et du fonds de commerce de Cholet sera effective mercredi 19 février », explique Robert Laborie, directeur du développement chez CGR. Si aucun changement d’envergure n’est prévu à court terme, le groupe de Jocelyn Bouyssy envisage dans le futur de réaménager le hall et d’équiper le site avec son concept immersif ICE.

Ouvert en 2009 dans un centre commercial à ciel ouvert, le Cinémovida de dix écrans et 1 441 sièges avait réalisé quelque 408 000 entrées en 2019. Cette opération permet de renforcer le maillage territorial du circuit rochelais, dans une zone concurrentielle où il était faiblement implanté. En effet, les deux CGR au Mans et les deux à Tours se trouvent à 150 km de Cholet, tandis que Pathé est plus proche avec des sites à Nantes et Angers notamment. À noter qu’un cinéma de cinq écrans va prochainement voir le jour aux Herbiers à 25 km du Cinémovida.

Pour CGR, cette acquisition s’accompagne de la reprise du projet de Maurepas (Yvelines) dont le chantier est actuellement interrompu. L’ouverture d’un site de huit salles, dont une ICE, et 1 701 fauteuils est prévue d’ici 15 à 18 mois pour une estimation de 400 000 entrées.

Onzième exploitant français en 2019 avec plus de 1,6 million d’entrées, Cinémovida compte désormais quatre cinémas : Le Méga Castillet (745 000 entrées) et le Castillet (185 000 entrées) à Perpignan, les 7 Batignolles (130 000 entrées) en association avec Pathé à Paris et le Cinémoviking (327 850 entrées), en association avec Jean-Fabrice Reynaud, à Saint-Lô.

googletag.cmd.push(function() { googletag.display('div-gpt-ad-1553617519041-1'); });