Le nouveau cinéma des Herbiers débute ses travaux

©Trace Architectes

Le site de 5 salles de la commune vendéenne est attendu pour juin 2021 et succédera à l’actuel mono-écran du centre-ville.

Le samedi 25 janvier, élus, cinéphiles et riverains se sont rassemblés dans le quartier de la Tibourgère pour la pose de la première pierre du futur cinéma des Herbiers. Le Grand Lux abritera cinq salles équipées d’écrans entre 30 et 83 mètres carrés et d’un projecteur 4K-3D pour deux d’entres elles. Leur capacité variera de 82 à 300 fauteuils pour un total de 771 sièges. Imaginé par le cabinet Trace Architectes, le projet représente un budget d’environ 5,5 millions d’euros, dont 3,8 millions déboursés par la Ville et 350 000 euros provenant du CNC. Actuel gestionnaire du mono-écran, l’association Grand Écran exploitera le futur établissement qui ouvrira mi-2021. L’objectif sera de poursuivre la ligne éditoriale familiale tout en développant davantage l’art et essai. 

©Trace Architectes

Cette nouvelle étape concrétise enfin le démarrage d’un chantier attendu depuis de nombreuses années dans la commune de 16 000 habitants. Autorisé en octobre 2018 par la CDACi, le projet fait ensuite l’objet d’un recours de la société Solev. Cette dernière, associée avec Éric Dubot, visait également la construction d’un cinéma à Mortagne-sur-Sèvre, à 15 km au nord des Herbiers. Après de nombreuses tractations, les deux partis parviennent finalement à un accord : le recours est annulé après que la Ville des Herbiers s’est engagée à décaler le lancement de son projet par rapport à l’ouverture du cinéma de la Solev (annoncé pour septembre 2020). En février 2019, la CNACi, prenant acte de cet accord, a donné son feu vert au projet du Grand Lux.

Le mono-écran actuel, qui sera réaménagé pour accueillir des conférences et des assemblées, réalisait autour de 60 000 entrées annuelles. Dans son futur écrin, l’association Grand Écran espère attirer 110 à 140 000 spectateurs. En fonction de la fréquentation, le projet a d’ores et déjà anticipé la possibilité d’une extension.

L’actuel mono-écran a réalisé 61 597 entrées en 2019.
©Association Grand Ecran