CGR ouvre un cinéma dans la proche banlieue parisienne

La façade du nouveau CGR. ©Marion Delique

Le groupe de Jocelyn Bouyssy ouvre un multiplexe de dix salles et 1 448 fauteuils à Nanterre Cœur Université, quartier en pleine création.

Initié par Cap’Cinéma dix ans auparavant, l’aménagement du multiplexe des Hauts-de-Seine a été mené à bien par CGR pour un budget de 8 millions d’euros. Le cinéma ouvre ce vendredi 28 février, après avoir obtenu l’autorisation ce matin de la commission de sécurité. Revisité aux couleurs de la marque rochelaise, il proposera une salle ICE de 90 places, dotée de fauteuils inclinables électriques, avec chargeur téléphone sans contact et prise USB. Parmi les dix salles, d’une capacité de 61 à 390 fauteuils, quatre proposeront une image laser 4K, une le son Dolby Atmos et six la technologie HFR.

Bouygues Immobilier a conçu la coque de l’établissement qui arbore une façade transparente lumineuse aux couleurs vives. Étalé sur trois étages, le cinéma sera le premier à tester des portiques de contrôle automatiques. Avec une programmation VF/VO alternée à partir de 9h30, le groupe rochelais entend bien réaliser 500 000 entrées en vitesse de croisière et se positionner en complément de l’actuel cinéma de quartier Les Lumières. 

C’est le premier cinéma doté de portiques de contrôle automatiques.
©Marion Delique

CGR ouvre avec ce nouveau site, son huitième cinéma en région parisienne après avec Paris-Lilas, Mantes-la-Jolie, Torcy, Epinay-sur-Seine, Évry et Sarcelles, et vient de reprendre le chantier de Maurepas, projet acquis auprès de Cinémovida. « C’est une belle aventure, aux portes de la capitale et au pied de La Défense », se félicite Robert Laborie, directeur du développement de CGR Cinémas.

Sur la totalité du projet initial, une grande surface est finalement dédiée à la restauration rapide, CGR ayant notamment ouvert un Burger King de 600 m². Un parking de 600 places est également prévu. Le quartier en devenir se situe aux portes de l’université de Nanterre, qui accueille 40 000 étudiants, et de l’une des gares les plus fréquentées de la capitale. Le projet global de Bouygues immobilier prévoit 500 logements (35 000 m²), 27 000 m² de bureaux , 13 000 m² de commerces et un centre de création numérique de 2 000 m².

Focus complet à retrouver dans le Boxoffice Pro n°386 du 4 mars 2020.

CGR a également ouvert un Burger King accolé au cinéma.
©CGR