Vague de restrictions sur les cinémas à travers le monde

[Mis à jour le 29/12/21 – article initial daté du 20/12/21]

Si, notamment après consultation de la FNCF, aucune nouvelle contrainte sur le parc cinématographique n’a émergé du conseil de sécurité sanitaire français du vendredi 17 décembre, ailleurs en Europe et au-delà, les restrictions se multiplient.

« La fermeture des établissements culturels ou la diminution des jauges ne sont pas à l’ordre du jour », a indiqué la ministre de la Culture Roselyne Bachelot à la matinale de CNews ce lundi 20 décembre. « Nous ferons tout dans la situation actuelle, telle que nous la connaissons, pour que les activités culturelles puissent continuer. » Seules la vente et la consommation de confiserie seront, à partir du 3 janvier 2022 et pour trois semaines, suspendues dans les cinémas.

D’autres gouvernements voisins prennent toutefois des mesures pouvant aller jusqu’à la fermeture. Depuis le 19 décembre 2021, les cinémas du Danemark, de même que l’ensemble des lieux culturels (théâtres, musées, salles de concert…) ont suspendu leurs activités jusqu’au 17 janvier 2022. De même au Pays-Bas, où le reconfinement partiel est durci en reconfinement total jusqu’au 14 janvier. En Slovaquie, où le reconfinement total de fin novembre s’allège, les salles restent encore fermées. Des fermetures ont également été confirmées dans certains Länder d’Allemagne. En Pologne, les jauges sont limités à 30 % et la vente confiserie interdite depuis le 15 décembre.

Après quelques semaines de limitation des jauges à 200 spectateurs, la Belgique a annoncé la fermeture à partir du 26 décembre d’une partie de ses lieux culturels, dont les cinémas, mais pas les musées, les bibliothèques… ni les bars et restaurants qui restent, eux, soumis à un couvre-feu à 23h. Une décision vivement contestée par les professionnels… et la justice, le Conseil d’État belge ayant retoqué l’annonce du gouvernement faute de motifs valables.

L’Italie, où depuis début décembre les cinémas figurent parmi les espaces interdits d’accès aux personnes non vaccinées, envisage d’imposer des tests Covid négatifs pour l’accès aux séances. Certaines régions d’Espagne (Canaries, Pays basque, Galice, Cantabrie) ont adopté le passe sanitaire pour les cinémas.

En Irlande, les cinémas font partie des établissements devant fermer à 20h. La mesure est valable depuis le 20 décembre 2021 et jusqu’à fin janvier 2022. Au Royaume-Uni, le pays de Galles impose une distanciation physique de deux mètres minimum et réinstaure la règle de groupes de 6 personnes maximum dans les salles de cinéma comme dans les bars er restaurants à partir du 26 décembre. Le passe sanitaire n’est requis qu’au Pays de Galles et en Irlande du Nord.

Côté Canada, après avoir un premier temps prévu la réinstauration d’une limitation à 50 % de jauge et de « bulles familiales distanciées », le Québec a finalement procédé lundi 21 décembre à la fermeture des établissements culturels (mais aussi scolaires), dont les cinémas ; et ce, jusqu’à une date indéterminée. Après s’être pour leur part adaptés à une restriction de jauge à 50 % (avec interdiction de la vente confiserie) depuis samedi 18 décembre 2021 (soit en pleine sortie de Spider-Man : No Way Home), les cinémas de l’Ontario, la deuxième plus grande province du pays après le Québec, doivent refermer à partir du 5 janvier 2022.

Toujours depuis le 18 décembre, les cinémas de Corée du Sud doivent arrêter leurs séances à 22 heures.

En Inde, les salles de la région de Delhi doivent refermer depuis le 28 décembre, face à la flambée des cas Omicron. La Multiplex association of India exhorte l’administration de la capitale à imposer une double vaccination pour accéder aux cinémas, à l’instar de ce qui se fait dans d’autres états indiens, voire à remettre une jauge de 50 % pour éviter cette refermeture qui pourrait « entraîner des dommages irréparables. pour l’industrie cinématographique indienne ».

À noter enfin qu’à contre-courant de la tendance au durcissement des mesures sanitaires dans les cinémas, la Roumanie a rehaussé les jauges de 30 à 50 % et décalé le couvre-feu de 21h à 22h depuis le 9 décembre.

À lire aussi | Corée du Sud : Face aux nouvelles restrictions, les professionnels tirent la sonnette d’alarme