Un nouveau Megarama au nord de Paris

Megarama de Montigny-Les-Cormeilles © D.R

Le 14 novembre, le groupe de Jean-Pierre Lemoine a ouvert un multiplexe de verre, de bois et de béton, de huit salles et 2 800 fauteuils à Montigny-lès-Cormeilles (Val d’Oise).

Le cinéma de Montigny-lès-Cormeilles est l’heureux vainqueur d’une bataille qui se joue depuis plusieurs années dans le 95, entre le projet de Cormeilles-en-Parisis porté par Pathé puis Kinepolis et celui de Taverny, porté par CGR, qui finalement ne verront pas le jour. Le secteur était donc miné.

Le groupe avait acheté un emplacement avec une maison, un immeuble, une centaine de places de parking et une station service. Il a fallu 11 mois de travaux et un budget de 15 millions d’euros pour raser, dépolluer, désamianter et construire ce bâtiment. La contrainte du chantier était donc de ne pas gêner les riverains et le fonctionnement des autres commerces alentour.

La grande salle dont le volume surplombe le haut du bâtiment et les commerces est unique en son genre, puisqu’elle ne contient pas moins de 729 fauteuils et un écran de 22 mètres de base. La projection est assurée par quatre projecteurs laser 4K, équipement unique en Europe et dont seule une salle aux États-Unis est dotée. Une caméra haute fréquence permet de surveiller et recaler l’ensemble des pixels des quatre images. Le cinéma propose 250 places de parking et deux restaurants loueront des locaux dans le complexe.

Cette implantation permet à Mégarama d’accroitre sa présence en région parisienne, le circuit exploitant déjà des cinémas à Villeneuve-la-Garenne (18 salles pour 3 711 sièges) et Arcueil (6 écrans pour 790 places).