UGC dévoile son nouveau multiplexe Lyon Part-Dieu

©Stef Guiochon

Le circuit présidé par Brigitte Maccioni ouvre samedi 18 septembre son nouveau Ciné Cité de 18 salles, au cœur de l’agrandissement du centre commercial lyonnais de la Part-Dieu (Rhône).

Niché dans les hauteurs de la nouvelle extension La Lanterne/Les Tables du centre commercial, l’UGC Ciné Cité Part Dieu succède aux deux anciens UGC des niveaux inférieurs (de 6 et 8 écrans) pour proposer une capacité agrandie de 18 salles et 3 101 fauteuils, répartis sur 15 000 m². L’ensemble a été conçu par l’architecte bien connu du réseau, Alberto Cattani, qui a opté pour un vaste atrium central haut de 17 mètres, baignant le hall d’une lumière continue. Les coursives qui mènent aux salles, réparties sur trois niveaux, sont recouvertes d’un voile en câbles d’acier tendus, qui redessine une façade intérieure en filigrane apportant un certain mouvement à l’ensemble. Aux traditionnels portraits géants de stars viennent s’ajouter un comptoir tout en longueur, qui réunit confiserie, billetterie et ciné-café, ainsi qu’un espace détente pour garnir un hall ouvert sur la ville.

Les 18 salles varient de 102 à 352 sièges, places PMR comprises, avec projection 4K au phosphore laser, écran de 9 à 18 mètres de base et son 7.1. « Dans le nouveau site, chaque salle est un véritable caisson », souligne Franck Chapon, directeur des UGC de Lyon, en référence aux problèmes d’insonorisation des salles des anciens cinémas de la Part-Dieu. À l’instar de ce qu’a pu faire le groupe à Plaisir, 800 fauteuils sont adaptés pour les enfants, grâce à un système intégré au dossier. Deux salles seront par ailleurs disponibles pour des événements privés.

©Stef Guiochon

51 salles UGC dans la capitale des Gaules

« Ce nouveau cinéma est plus adapté, avec une programmation plus large et diversifiée », estime Franck Chapon. Contrairement aux anciens sites, le nouvel UGC va proposer de la VO, afin d’attirer davantage de spectateurs. Des événements spéciaux viendront par la suite prendre leurs quartiers, comme le Festival Lumière en octobre. De 470 000 entrées enregistrées les années pré-Covid, le circuit peut ambitionner, à terme, de doubler sa fréquentation, la Part-Dieu offrant au groupe un fort potentiel de spectateurs avec plus d’1,5 million de visiteurs annuels.

Avec ce nouveau cinéma, le groupe passe de 47 à 51 salles dans la cité rhodanienne, puisqu’il exploite également le Ciné Cité Confluence (14 écrans), le Ciné Cité International (14) et l’Astoria (5). Il renforce donc une implantation datant d’une trentaine d’année entre Rhône et Saône, dans une ville qui abrite également deux multiplexes Pathé, à Vaise (14 écrans) et Bellecour 10), l’historique Comœdia et sa nouvelle direction (9 salles) ainsi que les mythiques cinémas Lumière – Fourmi (3), Terreaux (4) et Bellecour (3). UGC peut surtout se targuer de posséder les deux plus grands cinémas de la partie sud de la France, entre la Part-Dieu et le Ciné Cité de Bordeaux. Cette ouverture vient d’ailleurs parachever une importante phase de développement du circuit dans le sud, commencée avec l’ouverture de deux établissements dans la préfecture de Gironde (13 écrans) et à Toulouse (7) en juin dernier.

Focus complet à retrouver dans le Boxoffice Pro n°404 du 22 septembre 2021.

Les News