États-Unis : Pacific / ArcLight ferme définitivement ses salles

©ArcLight

Pacific Theatres ferme définitivement tous ses cinémas sous enseigne Pacific et ArcLight. Il devient ainsi le plus grand circuit cinématographique américain à cesser son activité en raison de la pandémie de Covid-19.

En partenariat avec Boxoffice Pro US

En 2020, le groupe Pacific était classé 22e plus grand circuit d’exploitation d’Amérique du Nord en nombre d’écrans, avec un total de 234 écrans répartis sur 17 sites. Parmi ses sites figure le mythique Cinerama Dome de Los Angeles, ouvert en 1963 et qui apparaît notamment dans Once Upon a Time… in Hollywood de Quentin Tarantino.

« Après avoir fermé nos portes il y a plus d’un an, nous devons aujourd’hui partager la difficile et triste nouvelle que Pacific ne rouvrira pas ses cinémas ArcLight et Pacific Theatres. Personne ne souhaitait cette issue, mais malgré un effort énorme qui a épuisé toutes les options potentielles, la société n’a pas de solution viable », ont déclaré les dirigeants du circuit avant de rendre hommage aux salariés, clients et partenaires.

La pandémie de Covid-19 a entraîné des difficultés financières pour toutes les exploitations cinématographiques du monde et a déjà contraint plusieurs grands circuits d’Amérique du Nord à se mettre sous la protection du chapitre 11 de la loi américaine des faillites, notamment CMX Cinemas, Alamo Drafthouse et Studio Movie Grill. Contrairement à la situation du groupe Pacific, ces trois sociétés continueront d’exploiter une partie de leur circuit après la restructuration nécessaire. 

À noter que New Vision Theatres, classé 26e plus grand circuit d’Amérique du Nord, a été en 2020 le premier circuit américain à fermer définitivement en raison de la pandémie.