Paramount Global et Warner Bros. Discovery discuteraient d’une fusion

Les deux groupes auraient amorcé des échanges en vue d’un possible rapprochement, indiquent les médias américains. 

C’est la rumeur qui agite l’industrie cinématographique mondiale depuis quelques heures : mardi 19 décembre, au siège new-yorkais de Paramount Global, son CEO Bob Bakish et David Zaslav, CEO de Warner Bros. Discovery (WBD), se seraient rencontrés pour évoquer une éventuelle fusion, d’après le site Axios, repris par la presse américaine. Bien que les discussions n’en soient qu’à un stade « préliminaire », des banquiers auraient été sollicités par WBD pour étudier un potentiel accord, dont la teneur reste ultra-secrète. Ainsi, selon Axios, deux options seraient sur la table : le rachat par Warner Bros. Discovery de Paramount Global ou de sa société mère, National Amusements Inc. (NAI), dont la présidente, Shari Redstone, a également rencontré David Zaslav.

L’état financier des deux groupes est loin d’être équivalent. À l’issue de leur troisième trimestre fiscal, Paramount Global affichait 15,6 milliards de dollars de dette, contre 43,5 milliards pour Warner Bros. Discovery. Toutefois, c’est bien ce dernier qui possède la meilleure valeur marchande, en étant valorisé à 29 milliards de dollars, contre quelque 10 milliards pour Paramount Global.       

Les discussions auraient principalement concerné l’idée d’une fusion des plateformes de streaming Max (qui doit être lancée cet été en France) et Paramount+, afin de rivaliser davantage avec Disney+ et Netflix. La combinaison des activités de télévision, notamment CBS News (Paramount) et CNN (WBD), pourrait donner naissance à un mastodonte de l’information et du divertissement. De même qu’au niveau de la production cinématographique, où se retrouveraient sous une même bannière, les franchises lucratives de Paramount, comme Mission: Impossible, Top Gun, Sans un bruit, Scream, Star trek, Transformers, et de Warner, telles Harry Potter, Le Seigneur des Anneaux ou encore l’univers étendu DC. Sans oublier la mutualisation des catalogues de séries. 

Si l’état embryonnaire des pourparlers ne garantit pas la conclusion d’un accord, il s’inscrit dans une dynamique de consolidation qui touche l’industrie depuis plusieurs années. En avril 2022, Warner Bros. Discovery, justement, avait vu le jour suite au rachat de WarnerMedia par Discovery Inc. Fin 2019, c’est Paramount Global qui émergeait de la fusion entre CBS et Viacom, tandis qu’en mars de la même année, The Walt Disney Company absorbait la 21st Century Fox

googletag.cmd.push(function() { googletag.display('div-gpt-ad-1553617519041-2'); });
googletag.cmd.push(function() { googletag.display('div-gpt-ad-1553617519041-1'); });

Les News