Oscars 2020 : 93 candidats à l’Oscar du meilleur film international

(ABC/Adam Rose)

Les noms des 93 titres internationaux en compétition pour l’Oscar du meilleur long métrage international viennent d’être dévoilés par l’Academy.

On connaissait déjà quelques candidats à l’instar des Misérables pour la France ou Parasite pour la Corée du Sud. L’Académie des Oscars vient de révéler l’ensemble des films en course pour la statuette du meilleur film international. Un record de 93 nationalités pour cette 92e cérémonie des Oscars, qui se tiendra le 9 février prochain à Los Angeles. Trois nouveaux pays sont en compétition : le Ghana, le Nigeria et l’Ouzbékistan.

À noter que 18 coproductions françaises, dont 4 coproductions majoritaires, figurent parmi les candidats. « La France témoigne encore et toujours de la très belle vitalité de ses sociétés de production à l’international », a réagi UniFrance.

La liste des présélectionnés, élargie à 10 films, sera dévoilée le 16 décembre. Les nommés aux Oscars dans les différentes catégories seront, eux, connus le 13 janvier.

La liste des 93 candidats :

  • Afrique du Sud : Knuckle City de Jahmil X.T. Qubeka,
  • Albanie : The Delegation de Bujar Alimani,
  • Algérie : Papicha de Mounia Meddour,
  • Allemagne : System Crasher de Nora Fingscheidt,
  • Arabie Saoudite : The Perfect Candidate d’Haifaa Al Mansour,
  • Argentine : Heroic Losers de Sebastián Borensztein,
  • Arménie : Lengthy Night d’Edgar Baghdasaryan,
  • Australie : Buoyancy de Rodd Rathjen,
  • Autriche : Joy de Sudabeh Mortezai,
  • Belgique : Our Mothers de César Díaz,
  • Bengladesh : Alpha de Nasiruddin Yousuff,
  • Biélorussie : Debut d’Anastasiya Miroshnichenko,
  • Bolivie : I Miss You de Rodrigo Bellott,
  • Bosnie-Herzégovine : The Son d’Ines Tanovic,
  • Brésil : Invisible Life de Karim Aïnouz,
  • Bulgarie : Ága de Milko Lazarov,
  • Cambodge : In the Life of Music de Caylee So et Sok Visal,
  • Canada : Antigone de Sophie Deraspe,
  • Chili : Spider d’Andrés Wood,
  • Chine : Ne Zha de Yu Yang,
  • Colombie : Monos d’Alejandro Landes,
  • Corée du Sud : Parasite de Bong Joon Ho,
  • Costa Rica : The Awakening of the Ants d’Antonella Sudasassi Furniss,
  • Croatie : Mali d’Antonio Nuic,
  • Cuba : A Translator de Rodrigo Barriuso et Sebastián Barriuso,
  • Danmark : Queen of Hearts de May el-Toukhy,
  • Egypte : Poisonous Roses d’Ahmed Fawzi Saleh,
  • Equateur : The Longest Night de Gabriela Calvache,
  • Espagne : Douleur et gloire de Pedro Almodóvar,
  • Estonie : Truth and Justice de Tanel Toom,
  • Ethiopie : Running Against the Wind de Jan Philipp Weyl,
  • Finlande : Stupid Young Heart de Selma Vilhunen,
  • France : Les Misérables de Ladj Ly,
  • Georgie : Shindisi de Dimitri Tsintsadze,
  • Ghana : Azali de Kwabena Gyansah,
  • Grèce : When Tomatoes Met Wagner de Marianna Economou,
  • Honduras : Blood, Passion, and Coffee de Carlos Membreño,
  • Hong Kong : The White Storm: 2 Drug Lords d’Herman Yau,
  • Hongrie : Those Who Remained de Barnabás Tóth,
  • Inde : Gully Boy de Zoya Akhtar,
  • Indonésie : Memories of my Body de Garin Nugroho,
  • Iran : Finding Farideh d’Azadeh Moussavi et Kourosh Ataee,
  • Irlande : Gaza de Garry Keane et Andrew McConnell,
  • Island : A White, White Day d’Hlynur Pálmason,
  • Israël : Incitement de Yaron Zilberman,
  • Italie : Le traître de Marco Bellocchio,
  • Japon : Weathering with You de Makoto Shinkai,
  • Kazakhstan : Kazakh Khanate. The Golden Throne de Rustem Abdrashov,
  • Kenya : Subira de Ravneet Singh (Sippy) Chadha,
  • Kirghizistan : Aurora de Bekzat Pirmatov,
  • Kosovo : Zana d’Antoneta Kastrati,
  • Lettonie : The Mover de Davis Simanis,
  • Liban : 1982 d’Oualid Mouaness,
  • Lituanie : Bridges of Time d’Audrius Stonys et Kristine Briede,
  • Luxembourg : Tel Aviv On Fire de Sameh Zoabi,
  • Macédoine du Nord : Honeyland de Ljubo Stefanov et Tamara Kotevska,
  • Malaisie : M for Malaysia de Dian Lee et Ineza Roussille,
  • Maroc : Adam de Maryam Touzani,
  • Mexique : The Chambermaid de Lila Avilés,
  • Mongolie : The Steed d’Erdenebileg Ganbold,
  • Monténégro : Neverending Past d’Andro Martinović,
  • Népal : Bulbul de Binod Paudel,
  • Nigéria : Lionheart de Genevieve Nnaji,
  • Norvège : Out Stealing Horses d’Hans Petter Moland,
  • Ouzbékistan : Hot Bread de Umid Khamdamov,
  • Pakistan : Laal Kabootar de Kamal Khan,
  • Palestine : It Must Be Heaven d’Elia Suleiman,
  • Panama : Everybody Changes d’Arturo Montenegro,
  • Pays-Bas : Instinct d’Halina Reijn,
  • Pérou : Retablo d’Alvaro Delgado Aparicio,
  • Philippines : Verdict de Raymund Ribay Gutierrez,
  • Pologne : Corpus Christi de Jan Komasa,
  • Portugal : The Domain de Tiago Guedes,
  • République Dominicaine : The Projectionist de José María Cabral,
  • République Tchèque : The Painted Bird de Václav Marhoul,
  • Roumanie : Les siffleurs de Corneliu Porumboiu,
  • Royaume-Uni : Le garçon qui dompta le vent de Chiwetel Ejiofor,
  • Russie : Une grande fille de Kantemir Balagov,
  • Sénégal : Atlantique de Mati Diop,
  • Serbie : King Petar The First de Petar Ristovski,
  • Singapour : A Land Imagined de Yeo Siew Hua,
  • Slovaquie : Let There Be Light de Marko Skop,
  • Slovénie : History of Love de Sonja Prosenc,
  • Suède : And Then We Danced de Levan Akin,
  • Suisse : Wolkenbruch’s Wondrous Journey Into The Arms of a Shiksa de Michael Steiner,
  • Taiwan : Dear Ex de Mag Hsu et Chih-Yen Hsu,
  • Thaïlande : Krasue: Inhuman Kiss de Sitisiri Mongkolsiri,
  • Tunisie : Dear Son de Mohamed Ben Attia,
  • Turquie : Commitment de Semih Kaplanoglu,
  • Ukraine : Homeward de Nariman Aliev,
  • Uruguay : The Moneychanger de Federico Veiroj,
  • Venezuela : Being Impossible de Patricia Ortega,
  • Vietnam : Furie de Le Van Kiet.

Les coproductions françaises sont en gras.

Les News