Megarama se déploie dans le sud

©Megarama

Le 20 septembre, le circuit a ouvert un nouveau multiplexe sur la commune de Saint-Gély-du-Fesc, au nord de Montpellier, qui représente pour le groupe de Jean-Pierre Lemoine la première implantation dans le sud de la France.

C’est un projet qui est né il y a plus de dix ans : présenté pour la première fois en 2005 sous le nom de « Royal Pic Saint-Loup » – car lancé par l’ex-propriétaire du cinéma Royal à Montpellier –, retardé par des recours de riverains puis repris par Megarama, qui a dû poursuivre les négociations avec la Ville, sans compter les intempéries qui ont repoussé les travaux, le cinéma est finalement sorti de terre. Pour l’anecdote, il a fallu pomper l’eau qui s’était infiltrée dans les fondations afin de pouvoir couler le béton.

Beaucoup d’habitants attendaient ce cinéma, dans une zone sous-équipée pour ce type d’établissement – les deux autres multiplexes (Gaumont et CGR) de l’agglo montpelliéraine sont en effet implantés au sud. De plus, le cinéma étant desservi par une rocade périphérique (en cours de finition) qui permet de relayer l’est et l’ouest de Montpellier sans passer par le centre, il devrait capter le public de l’arrière-pays sur un rayon de 30 km. Pour l’attirer, Megarama a misé sur des installations optimum : 8 salles, pour un total de 1500 places, dont la plus grande abrite un écran de 22 mètres, deux sont équipées en Dolby Atmos, une du procédé EclairColor, toutes offrant une projection 4K, HFR et 3D. Pour le confort, des gradins de 1 mètre 25 de large, et des fauteuils en cuir de type « rocking ».

Les huit salles sont distribuées par une allée centrale, d’où l’on peut observer les « cabines » installées sur une passerelle, donnant elle-même sur un vaste hall de 300 m2, très lumineux, avec bornes automatiques et panneaux d’affichage LED. Enfin, à l’extérieur, un parking gratuit de 500 places. Un confort accessible selon trois tarifs qui le sont aussi : 8,50 pour € les adultes, 6,50 pour les étudiants et 5 moins de 18 ans. « Tarif € € facile, accès facile », résume Joseph Vacrin, directeur d’exploitation du groupe, qui espère entre 300 et 350 000 entrées la première année et 400 000 en vitesse de croisière.