Mars Films : 20e anniversaire

Dans la grande salle du Pathé Beaugrenelle, à quelques encablures de la Tour Eiffel, Mars Films et son DG Stéphane Célérier ont convié les exploitants à découvrir leur riche line-up à l’occasion de leur vingtième anniversaire ainsi que trois films : Le Jeu de Fred Cavayé, Rémi sans famille d’Antoine Blossier et Seule la vie… de Dan Fogelman.

Vingt ans ont passé depuis que Jean Labadie et Stéphane Célérier ont créé Mars Films. Le 15 juin dernier, les exploitants ont pu avoir un avant-goût des prochains films proposés par le distributeur commentés par ce dernier, qui est dans un premier temps revenu sur les sorties de l’été : Fleuve noir, le nouveau film d’Érick Zonca dix ans après Julia, daté au 18 juillet, Une famille italienne (1er août) de Gabriele Muccino, “succès phénoménal en Italie”, et Sur la plage de Chesil, l’adaptation du roman de Ian McEwan et premier film du metteur en scène de théâtre Dominic Cooke, prévu pour le 15 août.

Une fin d’année sur les chapeaux de roue

À la rentrée, Mars proposera Ma fille (12 septembre), le premier film de Naidra Ayadi, que l’on a notamment pu voir dans Polisse de Maïwenn. “Elle voulait absolument que sa première réalisation soit distribuée par nous et elle l’a défendue avec beaucoup de passion. C’est un film poignant.” Le 19 septembre sortira L’amour est une fête, signé Cédric Anger (La prochaine fois je viserai le coeur), dont un premier teaser a été dévoilé. On y retrouve Guillaume Canet et Gilles Lellouche dans le monde du cinéma porno des années 1980 : “C’est rafraîchissant de voir ce genre de film, savoureux, drôle.” Exceptionnellement, Mars touche à l’animation en sortant Dilili à Paris de Michel Ocelot le 10 octobre : “Vu le parcours de Michel Ocelot, l’un des maîtres du cinéma d’animation en France, il était difficile de dire non à ce projet. ” Un premier teaser de Seule la vie de Dan Fogelman, le créateur de la série télévisée This Is Us, est également projeté avant que les exploitants ne découvrent le film. Le rythme ne ralentit pas en fin d’année, avec la sortie de Mauvaises herbes (21 novembre), le nouveau film de Kheiron après la surprise Nous trois ou rien, suivi de Sauver ou périr de Frédéric Tellier (28 novembre), dont un promo reel exclusif montre Pierre Niney en soldat du feu gravement brûlé. Une nouvelle adaptation de Rémi sans famille signée Antoine Blossier, avec Daniel Auteuil, sortira le 12 décembre ; après un premier teaser, la salle découvrira le film présenté par son réalisateur ainsi que Virginie Ledoyen et Ludivine Sagnier. Enfin, l’ambitieux Au bout des doigts (26 décembre) de Ludovic Bernard se dévoile dans un promo reel inédit, avec Jules Benchetrit dans son premier rôle principal.

2019 et la course aux Oscars

Les quelques titres annoncés promettent déjà une année 2019 ambitieuse pour Mars Films. La salle a ainsi pu voir en avant-première les bandes-annonces de deux documentaires : Maradona d’Asif Kapadia, à qui l’on doit déjà Amy et Senna, et Lourdes de Thierry Demaizière et Alban Teurlai, qui s’intéressent après Rocco à la ville devenue centre de pèlerinage depuis l’apparition de la Vierge au XIXe siècle. Ont également été projetés les promo reels de deux films potentiellement dans la course aux prochains Oscars : Colette de Wash Westmoreland, co-réalisateur de Still Alice, avec Keira Knightley et Dominic West, devrait sortir entre janvier et février 2019 et On the Basis of Sex, biopic sur Ruth Bader Ginsburg, une avocate très célèbre aux États-Unis pour avoir lutté pour les droits des femmes, interprétée par Felicity Jones aux côtés d’Armie Hammer (Call Me by Your Name), et qui sortira au premier semestre 2019 en France. Autres films très attendus : Les Traducteurs, thriller choral européen ambitieux de Régis Roinsard, Gloria de Sebastian Lelio (Désobéissance) avec Julianne Moore et John Turturro, Monsters and Men de Reinaldo Marcus Green, qui a remporté à Sundance le prix du meilleur premier film et Cheney d’Adam McKay (The Big Short), biopic-événement sur le vice-président de George W. Bush interprété par Christian Bale, avec Amy Adams et Steve Carell : “Je pense que le film sera sur la shortlist des Oscars”, pronostique Stéphane Célérier, qui annonce également les films de François Ozon, “une merveille et son meilleur film”, de Barry Jenkins, Si Beale Street pouvait parler, “plus magnifique que Moonlight”, et Hugo Gélin, Mon inconnue, “une comédie romantique très réussie”.

 

Photo à la une : Le Jeu de Fred Cavayé ©Julien Panié

Les News