Le Rio rouvre ses portes à Langon

©Grand Ecran

Fermées depuis mars 2020, les deux salles exploitées par Grand Écran accueillent à nouveau leur public à partir de ce mercredi 20 octobre.

C’est un Rio remis à neuf qui trône fièrement dans le centre-ville langonnais (Gironde). Comptoir, peinture, fauteuils, moquettes, teintures et salles ont en effet bénéficié d’une cure de jouvence afin d’aboutir à « un outil tout propre », dixit Sacha Fridemann, chargé du développement chez Grand Écran. L’établissement était exploité par la famille Raymond avant sa reprise par le circuit en octobre 2019, dans la foulée de l’ouverture de son complexe de six salles. « Nous avons toujours eu en tête l’objectif de faire vivre ce site de centre-ville. Si la fermeture, en raison de la crise, a empêché d’avoir suffisamment de recul pour apprécier les choses, elle a permis de débuter la rénovation attendue. » Propriétaire, la Mairie a achevé les travaux de couverture de la toiture pendant l’été 2020, nécessaire avant que Grand Écran ne puisse entamer ses modifications, pour une enveloppe de 200 000 €.

Si la façade a conservé son identité d’origine, avec ses enseignes blanches et ses pierres apparentes, le hall a été réagencé avec un espace d’accueil et un coin détente, garni de chaises et tables où pourront être organisées des animations. Les deux salles entièrement modernisées sont désormais équipées en son 7.1 et dotées de 140 et 60 places pour des écrans de 11 et 8 mètres de base. « Ce sont des volumes intéressants à travailler », indique Sacha Fridemann, notamment avec une programmation très axée art et essai : « Nous souhaitons conserver notre classement. » Ainsi, en dehors des vacances scolaires, les séances allieront art et essai et contenus alternatifs ; pendant les vacances, comme la Toussaint qui approche, l’offre va s’ouvrir à davantage de films grand public, sans pour autant empiéter sur la ligne de l’autre Grand Écran en périphérie. 

« Nous voulons que le public renoue avec le Rio, dont il s’était détourné ces derniers temps. Pour être attrayant, nous travaillons sur la programmation un mois en amont pour plus de visibilité avec la promesse qu’un film passera à un moment donné. De plus, en 2022, nous allons lancer des opérations récurrentes, comme des festivals de plusieurs jours avec avant-premières et équipes, en partenariat avec les acteurs culturels locaux, ainsi que des coups de cœur mensuels thématiques animées conjointement par des associations et nos équipes. » Vaste programme qui devrait, à terme, permettre d’asseoir l’identité du Rio et, ainsi, trouver la synergie idéale avec le complexe voisin.

©Grand Ecran

Les News