Le Palace de Mulhouse change de mains

Le Palace ©Maps

UGC a revendu le complexe de huit salles du centre-ville de Mulhouse (Haut-Rhin) à Xavier Orsel, ancien directeur général des Cinémas Pathé Gaumont et exploitant depuis peu de La Rotonde à Étampes (Essonne). 

Le Palace avait auparavant appartenu à Michel Vermoesen, qui l’avait cédé en 2012 au groupe de Marie-Laure Couderc (C2L), avant d’être repris par UGC en avril 2019. Aujourd’hui, pour Xavier Orsel, « le véritable enjeu de notre métier est de pérenniser l’activité de centre-ville ». 

Propriétaire des lieux depuis ce mercredi, l’exploitant entend conserver une programmation généraliste à tendance art et essai, et s’intégrer de manière complémentaire dans le paysage mulhousien. En effet, Le Palace se situe entre le Kinepolis de 14 salles et 1 416 fauteuils, implanté depuis 1999 dans la zone activité commerciale Nouveau Bassin (560 000 entrées en 2019), et le mono-écran art et essai Studio Bel’air labellisé Jeune public, Recherche et Découverte et membre du réseau Europa Cinémas (35 000 entrées). « Je suis fier d’intégrer cette ville, au milieu de belles exploitations comme celles du Kinepolis et du Bel-air. Il n’y a pour moi pas de concurrence sauvage, il nous faut chacun travailler nos publics avec attention et humilité grâce à un vrai contact de proximité. J’ai la conviction qu’il y a des choses à faire. C’est un travail que se fera sur la durée. »

Enthousiasmé par cette reprise, Xavier Orsel entend redynamiser un établissement en difficulté. En effet, le Palace était en chute de fréquentation ces dernières années avec 120 877 entrées en 2019, contre 165 000 en 2014, se posant successivement comme l’un des maillons faibles du groupe C2L puis UGC. Ainsi, l’exploitant, qui souligne que les équipes du cinéma ont connu beaucoup de reprise ces dernières années, espère installer une stabilité et tracer un chemin différent et pourquoi pas « duplicable».