Le nouveau cinéma de Migennes est prêt

©S. Anglade

La commune basée dans l’Yonne dévoile Le Prisme, un établissement municipal de deux salles dirigé par l’association locale Ciné Migennes.

Plus de trois décennies après la fermeture des anciens sites, la ville de Migennes renoue avec le cinéma. Le Prisme, doté de deux écrans, vient d’être achevé – il reste quelques finitions – et n’attend que la date de réouverture des salles pour accueillir ses premiers spectateurs. Un établissement flambant neuf qui vient concrétiser un projet initié il y a 10 ans par l’association Ciné Migennes. Le dossier a été confié à l’architecte Gilles Loussouarn, la mairie devenant maître d’œuvre tandis que l’association se charge de l’équipement technique. Lancés en octobre 2019, les travaux devaient s’achever à l’été 2020 avant que la COVID-19 ne vienne chambouler le calendrier.

C’est donc l’association Ciné Migennes qui exploite le nouvel établissement en délégation de service public pour les dix ans à venir. Pour un budget inférieur à deux millions d’euros, le cinéma est des plus fonctionnel : projecteurs Sony 4K, son 7.1, 230 sièges Kleslo et écrans nacrés de 12 et 8 mètres de base. « Nous voulons que le spectateur reste focalisé sur l’écran, sans être attiré par des décorations sur les murs », explique Stéphane Anglade, président de Ciné Migennes. Assurée par Panacéa, qui gère déjà celle des cinémas de Gueugnon et Digoin, la programmation proposera 30 à 40 % d’art et essai : « Le classement est un objectif fixé par la mairie. »

Forcément mises à mal par le contexte actuel, les études tablaient sur une fréquentation avoisinant les 30 000 entrées annuelles, le bassin migennois comptant environ 15 000 habitants. L’association Ciné Migennes entend travailler avec le mono-écran Agnès Varda, situé à Joigny, à une dizaine de kilomètres. D’après les chiffres du CNC, l’Yonne était, en 2019, le septième département le moins équipé de France avec sept cinémas et 21 écrans, dont un multiplexe (le CGR Casino à Auxerre, à 20 kilomètres de Migennes), pour 740 000 entrées enregistrées.