Début du chantier pour le cinéma de Migennes

©GrimaLoussouarn

Les premiers coups de pelle ont été donnés dans la commune de l’Yonne le 15 octobre. Le futur établissement comprendra 2 salles et ouvrira en mai 2020.

Il s’était fait désirer depuis de nombreuses années ; il commence enfin à se concrétiser. Depuis le 15 octobre, véhicules et personnels s’affairent sur le chantier du cinéma à Migennes. Les travaux de terrassement se poursuivent malgré une météo changeante. Au total, la construction va durer sept mois pour un budget d’environ 1,9 million d’euros. Réalisé par le cabinet Grima Loussouarn, le Prisme abritera deux salles et 234 fauteuils et ouvrira en mai 2020.

Le terrassement a débuté le 15 octobre. ©CinéMigennes

Propriété de la mairie, le cinéma sera géré par l’association Ciné-Migennes, à l’origine du projet. En 2011, elle se forme pour lancer une étude de faisabilité qui justifie la construction d’un mono-écran auquel pourra être ajouté une deuxième salle. Le dossier est présenté en 2015 à la municipalité qui accepte d’emblée un site de deux écrans : une salle de cinéma et une culturelle. En juin 2019, une rencontre avec le CNC, qui valorise les projets de 2/3 écrans en centre-ville, entraîne la transformation du projet. Les deux salles seront dédiées au cinéma.

26 000 entrées espérées

L’association Ciné-Migennes entend passer par un groupement de programamation. Elle maîtrise certains rouages puisqu’elle participe au cinéma panoramic itinérant qui propose séances classiques et ciné-débats toutes les trois semaines dans la commune à l’Escale. Dans le futur Prisme, « nous passerons 30 à 40 % d’art et essai et développerons une vraie politique pour le jeune public via une collaboration avec l’association des cinémas indépendants de Bourgogne notamment », explique Stéphane Anglade, président de l’association.

Le site abritera 2 salles. ©GrimaLoussouarn

Par ailleurs, l’établissement souhaite travailler en complémentarité avec le mono-écran Agnès Varda, ouvert en septembre 2017 à Joigny (10 km) et exploité par Oliver Defossé (CinéOde). Le site de Migennes, qui ambitionne 26 000 spectateurs en rythme de croisière, devra également composer avec les 8 salles du CGR d’Auxerre à 20 km.