Le CNC lance un appel à projets pour les 15-25 ans

Stand CNC du Congrès de la FNCF, Deauville 2020 @A.Algan

Les actions destinées à reconquérir le public jeune, en particulier dans les salles de cinéma, seront accompagnées par le CNC. Pour réinventer l’expérience physique, en utilisant le numérique. 

C’est la tranche d’âge qui s’est probablement le plus reportée sur la culture numérique pendant la longue fermeture des lieux de culture : les 15-25 ans, qui sont la cible prioritaire de cet appel à projets. Doté de 2 M €, dans le cadre du plan de relance, il vise à conforter ou faire émerger de nouvelles pratiques et actions de diffusion auprès du public jeune, en se saisissant « de l’enjeu primordial de redynamisation de la fréquentation des lieux de diffusion culturelle, notamment des salles de cinéma, par cette génération ».

Cet appel à projets avait été annoncé par l’AFCAE lors d’une de ses journées de formation en ligne, dont les responsables ont été préalablement consultés par le CNC. Ce dernier se dit en effet convaincu que « l’inventivité et les solutions pour attirer et fidéliser le jeune public viendront du terrain », et financera donc des actions destinées à réinventer l’expérience dans un lieu physique et visant à toucher un nouveau public. Selon le centre, le numérique apparaît comme un outil incontournable, qui permettra notamment « de nouvelles modalités de transmission et d’interaction ». Les projets présentés pourront ainsi travailler sur l’articulation la plus juste entre offre physique et offre numérique.
Les salles de cinéma peuvent donc s’en saisir, et bien au-delà des films. C’est le moment ou jamais d’encourager des approches pluridisciplinaires, le CNC précisant que les projets pourront porter sur la diffusion et la valorisation de l’ensemble des œuvres relevant de son champ d’intervention : cinéma, audiovisuel, création numérique et jeu vidéo.

« A l’heure de la réouverture des lieux culturels, le moment est venu de mettre la jeunesse au cœur de notre réponse à la crise. Cette génération partage des pratiques qui sont de plus en plus éloignées de celles de leurs aînés. Nous avons le devoir d’aller à leur rencontre et de rebâtir notre industrie de l’image en affinité avec cette génération Z. Elle représente le public, les créateurs et les citoyens de demain » a déclaré Dominique Boutonnat, président du CNC.

L’aide est ouverte à toutes les structures, privées ou publiques, établies en France, qui portent un projet concret de diffusion en association avec un lieu physique (salle de cinéma, festival, cinémathèque, musée…). Le montant attribué pourra être compris entre 20 000 € et 200 000 €, dans la limite de 75% du budget. Cette aide est cumulable avec toutes les aides du CNC.  Une commission se prononcera sur la base des quatre critères suivants : l’ambition culturelle, la stratégie marketing pour attirer les 15-25 ans, la couverture territoriale (implication des collectivités, capacité à travailler en réseau) et la viabilité économique du projet. Les collaborations entre acteurs provenant de différents univers et présentant des compétences complémentaires sont vivement encouragées

Deux sessions de sélection sont prévues en 2021. Une première date limite de dépôt des dossiers est fixée au 30 juin ; une seconde session est prévue entre le 1er et le 30 septembre.

L’appel à projets est détaillé ici.

Les News