Le cinéma La Clef ferme définitivement

©Maps

Le dernier cinéma associatif de Paris a annoncé le 8 juillet qu’il baissait définitivement le rideau.

15 mois de lutte pour conserver l’exploitation du cinéma se sont achevés ce lundi 8 juillet. Le Comité social et économique de la Caisse d’Épargne d’Île-de-France (CECEIDF), propriétaire des lieux, a décidé de mettre fin aux discussions. « La complexité du projet dans son financement, les exigences posées pour la vente, que nous acceptions, auraient nécessité un délai supplémentaire qui ne nous a pas été accordé. Nous regrettons sincèrement ce choix mais il relève du droit du vendeur », indique La Clef sur Facebook.

Suite à une première fermeture le 15 avril 2018, l’équipe du cinéma s’était rassemblée pour porter un projet de reprise par ses salariés. Ce dernier souhaitait « donner vie à un lieu pensé pour ses spectateurs, pour que ces derniers se réapproprient, de près ou de loin, la salle. Une salle qui doit dépasser la notion de commerce et de simple consommation pour redevenir un lieu d’échange au sein de la ville ».

Un clap de fin pour un cinéma créé en 1969 par Maurice Frankfurter. Le CECEIDF rachète en 1981 le site, qui bénéficie d’une rénovation en 2010 : les deux salles de 120 et 65 places sont alors équipées en Dolby. Mais les propriétaires décident de vendre en 2015, entraînant la mobilisation des salariés. Cette décision vient donc clore plus de 3 ans de discussions. « Bien que extrêmement déçus, nous souhaitons continuer à porter notre vision professionnelle et culturelle pour une certaine idée du cinéma que vous partagez et ainsi dessiner les contours d’un projet similaire dans un horizon proche. » De leur côté, les propriétaires n’ont pas annoncé ce qui allait advenir du cinéma, dernier site associatif de la capitale.