Le cinéma français reprend des couleurs dans les salles mondiales

Qu'est-ce qu'on a tous fait au Bon Dieu ? © Arnaud Borrel

À l’occasion de ses 25e Rendez-Vous à Paris, qui se déroulent du 10 au 17 janvier, Unifrance a dévoilé les chiffres 2022 « encourageants » des films français dans un marché international qui montre des signes d’embellie, mais dont les transitions restent à stabiliser.

En 2022, les films français ont réalisé 27 millions d’entrées (dont 17 millions sur les productions majoritairement françaises), sur 902 titres en exploitation à travers le globe, pour l’équivalent de 167,4 millions d’euros (M€) de recettes. S’il progresse de 51,8 % par rapport à 2021, ce niveau de fréquentation reste dans la lignée de la baisse globale des entrées, en recul de 32,5 % par rapport à la moyenne de 40 millions observée sur la dernière décennie (hors succès exceptionnel).

Concentrant 12,2 millions d’entrées à elle seule, l’Europe occidentale consolide sa place de « marché naturel et de zone de circulation prioritaire » des films tricolores. Avec 2,82 millions d’entrées, l’Allemagne arrive en tête des plus gros territoires étrangers du cinéma français. En outre, les 748 000 spectateurs comptabilisés permettent à Qu’est-ce qu’on a tous fait au bon Dieu ? (photo) d’y réaliser la meilleure performance d’un film français sur un marché étranger depuis le début de la crise sanitaire.

En termes de genre, après une année 2021 sous le signe du drame, la comédie retrouve son leadership. Elle pèse pour plus de la moitié des entrées hexagonales en Amérique du Nord et près de 1 spectateur sur 2 en Europe occidentale. Aux côtés de l’incontournable Bon Dieu 3, se démarquent deux coproductions minoritaires, Sans filtre et Julie (en 12 chapitres). À noter que 2022 est aussi une année remarquable pour l’animation, qui réalise ses meilleurs résultats après 2015 et 2017, menés par Pil.

« Plusieurs années seront nécessaires pour saisir les nouvelles habitudes des spectateurs dans le monde », estime Unifrance. « Sanctuariser la salle de cinéma et l’expérience unique qu’elle offre aux publics, en particulier les jeunes spectateurs, exigent plus que jamais le concours de nos partenaires étrangers ainsi que des artistes français, essentiels pour relever ce défi », conclut l’organisme dédié à la promotion du cinéma français à l’international.   

Les 10 plus grands succès français en salle à l’international en 2022* :

FilmEntrées (en millions)Entrées cumulées au 31/12/22 (en millions)Nombre de territoires en 2022

1
Qu’est-ce qu’on a tous fait au bon Dieu ?1,821,8215
2Pil1,321,4348
3Le Loup et le lion**1,261,8124
4Le Tour du monde en 80 jours0,771,5226
5Le Trésor du Petit Nicolas0,640,679
6King0,570,5724
7Mystère0,340,369
8Maigret0,330,3313
9En corps0,270,2713
10Mon inconnue0,260,71
Source : Unifrance, chiffres non définitifs
* Productions majoritairement françaises
** Film en langue étrangère

Les News