Le cinéma de Moissac change de propriétaire

Le groupe Cinémovida fait l’acquisition du Concorde en Occitanie. Dès demain, le groupe géré par Antoine Font entrera dans une phase de travaux pour rouvrir le 26 juin.

Entre Montauban et Agen, le Concorde de Moissac, doté de 5 écrans et 650 fauteuils, est désormais entre les mains du groupe familial dirigé par Antoine Font à la suite de son père Jacques Font. À partir de demain, le site jusqu’ici exploité par Olivier Durand, fermera ses portes pour un mois de travaux en vue de rénover son hall et de « doter plusieurs salles d’équipements sonores et visuels nouvelle génération afin d’offrir aux spectateurs une expérience cinéma optimale. ».

Pour sa réouverture le 26 juin, le cinéma, qui sera dirigé par Jérémy Cacheux, prévoit une programmation grand public et une proposition plus auteure, avec un tarif de lancement de 5 € jusqu’à la fin de l’été.

Le 15e groupe d’exploitation français, qui représente plus d’1,2 million d’entrées, comptera donc, avec le Concorde de Moissac (31 000 entrées en 2023), 6 sites et 45 écrans : Le Castillet et MégaCastillet de Perpignan (respectivement 7 et 14 écrans), CineMoViKing à Saint-Lô en association avec Cinémas Reynaud (9), le Select de Granville (3), et Les 7 Batignolles à Paris en association avec Pathé (7).

Les News