La fréquentation des cinémas se stabilise en septembre

©Laurent-Ghesquiere

Le CNC estime que 9 millions de spectateurs se sont déplacés dans les salles obscures le mois dernier. S’il est logiquement supérieur à 2020, ce résultat reste toujours en deçà des chiffres d’avant crise.

Après un mois d’août largement impacté par la généralisation du passe sanitaire, le mois de septembre semble montrer des signes de stabilisation. Ainsi, 9 millions d’entrées ont été générés par les cinémas français, soit une progression de 60 % par rapport à la même période en 2020 (5,62 millions de tickets), mais un score qui reste éloigné de 2019 (11,2 millions soit -19,9 %), ainsi que des deux exercices précédents (autour de 11 millions en 2018 et 2017).

Comme d’ordinaire l’un des mois les moins porteurs de l’année, septembre 2021 aura toutefois vu sortir plusieurs grosses productions, qui ont largement dominé le marché. À commencer par Dune qui a cumulé 1,7 million d’entrées entre sa sortie le 15 septembre et la fin du mois, et vient de franchir la barre des 2 millions de billets début octobre. Mais aussi Shang-Chi et la Légende des dix anneaux, lancé le 1er septembre par Marvel/Disney, qui a enregistré plus de 1,1 million d’entrées. Deux titres français ont également contribué à dynamiser le marché : BAC Nord qui a continué sur sa bonne lancée aoutienne avec 900 000 tickets glanés en septembre, et Boîte noire, sorti le 8 septembre, et qui avait attiré plus de 700 000 curieux à la fin du mois. Au total, 65 films inédits ont trouvé le chemin des salles le mois dernier, à raison de 14 sorties par semaine, pour des résultats dans l’ensemble assez décevants pour les distributeurs, à quelques exceptions près.

Depuis la réouverture des salles, le CNC estime que plus de 47 millions d’entrées ont été enregistrées, contre 56,5 millions en 2020 (-17,4 %), total qui comprend les mois de janvier et février juste avant le début de la crise. Depuis la reprise 2021, les films français représentent 43,6 % de part de marché, contre 41,7 % pour les américains et 14,7 % pour les autres titres internationaux.

Les News