Horodateur, couvre-feu : les précisions de Roselyne Bachelot

©Boxoffice Pro

Lors d’une conférence de presse, la ministre de la Culture a détaillé les modalités entourant la place de cinéma comme justificatif pour une sortie pendant le couvre-feu.

Fin des séances à 22h ? Le gouvernement a tranché : ce ne sera pas possible. Lors du point presse de ce jeudi, Roselyne Bachelot a indiqué que la réouverture des théâtres et des cinémas mi-décembre s’accompagnera d’un couvre-feu en place dès 21h, mais « une dérogation sera accordée pour les séances se terminant à 21h : les spectateurs pourront montrer leur billet comme justificatif afin de rentrer sereinement chez eux ». Il ne sera donc pas possible de faire terminer un film à 21h30 et les exploitants vont à nouveau devoir adapter leur grille horaire. 

Une déception pour Richard Patry, invité de la première Émission Boxoffice Pro aujourd’hui à midi, qui constate que « cet horodatage ne servira à rien puisque les cinémas devront fermer à 21h, comme l’ensemble des commerces ». Nous sommes toutefois à trois semaines de la réouverture et le président de la FNCF compte bien utiliser ce temps pour essayer de convaincre sur la nécessité de pouvoir accueillir des spectateurs jusqu’à 20h. « Nous avons absolument besoin d’une séance aux alentours de 20h, séance qui compte dans le modèle économique de l’exploitation, et pour laquelle nous allons nous battre », a-t-il déclaré, ajoutant toutefois que « cela ne doit pas gâcher notre plaisir de rouvrir ! »

La ministre de la Culture a par ailleurs rappelé que le protocole sanitaire en vigueur avant la fermeture devrait s’appliquer dans tous les lieux culturels, notamment la règle de distanciation par groupe de six personnes et le port du masque pendant l’intégralité des séances. La possibilité d’organiser des séances scolaires avant la date de réouverture n’a pas été évoquée, mais elles sont possibles à partir du 15 décembre.

Les News