Du nouveau dans les line-ups distributeurs

Feu follet ©JHR

Les nouvelles dates et changements annoncés cette semaine. 

[Ajouts du 17 mai] The Jokers Films met à jour ses sorties. Pour rappel, L’Année du requin de Ludovic et Zoran Boukherma sortira le 3 août prochain. A cela s’ajoute trois autres films français : Le thriller L’Origine du mal de Sébastien Marnier avec Laure Calamy, Doria Tillier, Dominique Blanc et Jacques Weber est daté au 5 octobre. De l’autre, il faudra attendre le 16 novembre pour voir le drame banlieusard Rascals réalisé par Jimmy Laporal-Trésor. De grandes espérances vient quant à lui se greffer au 8 février 2023. Le film de Sylvain Desclous compte Rebecca Marder, Benjamin Lavernhe et Emmanuelle Bercot en son sein. Le distributeur en profite aussi pour annoncer la sortie du documentaire Hallelujah : Leonard Cohen le 19 octobre, et de deux reprises ; As Tears Go By (+ Nos années sauvages) de Wong Kar-Waï sont datés au 29 juin tandis que Tatouage (+ L’ange rouge) ressortiront le 2 novembre.

StudioCanal avance la sortie de Cet été-là d’Eric Lartigau du 7 décembre au 16 novembre tandis que Sony Pictures repousse celles de Bullet Train du 27 juillet au 3 août et de Là où chantent les écrevisses, qui passe ainsi du 10 au 17 août. Universal retire quant à lui Treize vies de son line-up, précédemment daté au 16 novembre.

Condor annonce la sortie française le 10 août, avant le reste du monde, de Vesper Chronicles, de Bruno Samper et Kristina Buozyte. Dix ans ans après Vanishing Waves, le duo franco-lituanien revient avec un drame de science-fiction sur fond de crise écologique, tourné en anglais avec un casting international. La France le découvrira donc en amont de sa présentation dans un grand festival d’automne et de sa sortie américaine prévue fin septembre.

JHR date Feu Follet de João Pedro Rodrigues, présenté à la Quinzaine des réalisateurs 2022, le 14 septembre. Une fantaisie musicale où le réalisateur portugais de Odete met en scène un roi sans couronne, qui se remémore sa rencontre de jeunesse… avec un pompier.

Chez Rezo Films, le Marcel ! de la cinéaste italienne Jasmine Trinca sortira le 27 juillet. Sélectionné en Séance spéciale sur la Croisette, il met en scène Alba Rohrwacher dans le rôle d’une jeune fille cherchant l’affection de sa mère, une artiste excentrique à la recherche de son chien perdu. Le distributeur date aussi Tout fout le camp (anciennement Les Braves), au 14 septembre. Réalisée par Sébastien Betbeder, cette comédie prend la route du nord de la France pour suivre les aventures d’un pigiste devant faire le portrait d’un musicien et candidat à l’élection municipale. 
Dans un autre registre, La Maison d’Anissa Bonnefont sortira le 23 novembre. Mené par un casting audacieux avec Ana Girardot, Aure Atika, Philippe Rebbot ou encore Rossy de Palma, il suit une romancière française découvrant les dessous d’une maison close à Berlin pour son prochain livre, en devenant une prostituée…

ESC Films annonce The Sadness pour le 6 juillet. Un film de zombies taïwannais réalisé par Rob Jabbaz, montré à l’Etrange Festival et aux festivals fantastiques de Strasbourg et Gérardmer, sur un virus pandémique qui mute spontanément, entraînant la population dans la violence et la dépravation.

Côté rééditions, ‍Tamasa date ‍‍‍Au cœur de la nuit (Dead of night) de Robert Hamer‍‍ le 29 juin prochain. Un classique du cinéma fantastique, de 1945 et toujours aussi frissonnant.
Non moins éternel, ‍‍Théorème de Pier Paolo Pasolini sera à nouveau sur grand écran le 5 septembre.
Plus récent, datant de 2019 mais inédit au cinéma, Derniers jours d’un médecin de campagne de Olivier Ducray sortira le 26 octobre. Un ‍documentaire sur un médecin d’une petite commune de Haute-Saône, quelques mois avant sa retraite et alors qu’il sait qu’il n’aura pas de successeur.

Solaris annonce de son côté une reprise de 1982 : The Border (Police Frontière) de Tony Richardson, avec Jack Nicholson, Harvey Keitel et Warren Oates, au 10 août 2022. Deux semaines après, le 24 août, le distributeur lance une Rétrospective F.J. Ossang en trois films restaurés. L’occasion de revisiter l’oeuvre rare du poète punk qui a su revisiter le film noir, le road movie comme la science-fiction, à travers trois pépites : L’Affaire des divisions Morituri (1981), Le Trésor des îles Chiennes (1990) et Docteur Chance (1997).

Les News