Dispositif inédit pour la FNCF face au coronavirus

©LD

Dans une communication, la Fédération nationale des cinémas indique mettre en place deux outils spécifiques à destination des salles, dans un contexte en perpétuelle évolution.

« Nous avons créé sur le site internet de la Fédération deux pages spéciales en accès libre », précise le communiqué. La première est un fil d’information reprenant toutes nos alertes mail sur le sujet ; la seconde présente l’ensemble des informations actualisées sur le sujet.

La FNCF explique par ailleurs vouloir « saisir le Ministère de l’économie et le Ministère du travail pour solliciter la mise en œuvre de mesures d’urgence : moratoire sur les charges sociales et fiscales, moratoire sur les charges immobilières, prise en charge des pertes d’exploitation, etc. ». Une décision motivée par « l’interdiction hier par arrêté préfectoral des rassemblements collectifs dans l’Oise et dans le Morbihan, et la fermeture des lieux recevant du public donc de l’ensemble des salles de cinéma de ces deux départements ».

Lire aussi : Fermetures de cinémas face au coronavirus, des sorties de films repoussées

« Nous sollicitons de telles mesures tant pour les salles fermées par arrêté préfectoral dans l’Oise et le Morbihan que pour celles qui subissent, dans les autres départements, une forte perte d’activité », ajoute la FNCF qui invite ses adhérents « à suivre très précisément les consignes qui vous seraient données le cas échéant par les pouvoirs publics (Gouvernement, Préfecture, Mairie, Forces publiques) ».

La fédération précise enfin qu’elle rencontrera ce mercredi les équipes du CNC, avec qui elle est en contact permanent ; le Ministère de la Culture est également associé à ces démarches.

Les News