Disney+ compte plus de 100 millions d’abonnés

Disney+ dépasse les 100 millions d'abonnés en seize mois.

Seize mois après son lancement, la plateforme de streaming de The Walt Disney Company dépasse toutes les attentes.

Elle en était déjà proche début février ; il n’aura fallu attendre qu’un mois de plus pour qu’elle franchisse cette barre symbolique. 100 millions de personnes sont désormais abonnées au service Disney+, a affirmé Bob Chapek, CEO de la firme lors de la réunion annuelle avec les actionnaires, mardi 9 mars. « L’énorme succès de Disney+, qui compte désormais plus de 100 millions d’abonnés, nous encourage à faire preuve d’encore plus d’ambition, et à investir encore davantage dans la création de contenus de qualité », a-t-il déclaré. « Nous nous sommes d’ailleurs fixé l’objectif de plus d’une centaine de nouveautés annuelles, produites notamment par les studios Disney Animation, Disney Live Action, Marvel, Star Wars et National Geographic. L’activité Direct to Consumer est notre priorité, et notre calendrier de production bien rempli nous permettra d’accompagner son développement. »

À lire aussi : Disney confirme son virage digital mais conserve des sorties salles

La plateforme atteint ce niveau seize mois seulement après son lancement, alors qu’il a fallu dix ans à Netflix. Elle excède de fait largement les prévisions initiales formulées en novembre 2019, qui tablaient sur 60 à 90 millions d’abonnés en 2024. À cet horizon, et fort de cette dynamique, The Walt Disney Company vise désormais 230 à 260 millions d’abonnements.

Principal concurrent de Netflix, qui revendiquait plus de 200 millions d’abonnés fin 2020, Disney+ doit sans doute sa croissance exponentielle aux contenus qui ont rencontré un succès certain depuis leur mise en ligne, que ce soit les séries The Mandalorian et plus récemment Wanda Vision, et les films, Soul, Mulan ou encore Raya et le dernier dragon. Une croissance qui s’explique également par la fermeture encore majoritaire des salles de cinéma à travers le monde, laissant de fait le champ libre aux plateformes pour séduire de nouveaux publics.

Les News