Diaphana date une partie de ses films cannois

Titane © Carole Bethuel Scaled

[Mis à jour le 11 juin – article daté du 17 mai 2021]

La maison de distribution de Michel Saint-Jean ajuste son calendrier avec ses quatre longs métrages présentés en juillet à Cannes.

Avec trois titres, Diaphana sera l’un des distributeurs les plus présents dans la course à la Palme d’or. Il présentera notamment Titane de Julia Ducournau, avec Vincent Lindon, qui sortira simultanément dans les salles le 14 juillet. Avec son premier long, Grave, la cinéaste avait secoué La Semaine de la Critique en 2016. Deuxième film en compétition, Drive my car de Ryûsuke Hamaguchi attendra le 18 août avant d’être montrer au grand public à travers tout le territoire. Enfin, le 22 septembre, c’est le vingtième film de François Ozon qui s’affichera sur les écrans après son passage sur la Croisette. Tout s’est bien passé, adaptation du livre d’Emmanuèle Bernheim, rassemble Sophie Marceau, André Dussollier, Geraldine Pailhas, Charlotte Rampling et Eric Caravaca. Diaphana sortira prochainement Robuste, le premier long de Constance Meyer, avec Gérard Depardieu et Déborah Lukumuena, qui fera l’ouverture de La Semaine de la Critique.

En attendant, le distributeur sort deux films d’ici la fin du mois de juin. Le polar labellisé Cannes 2020 d’Elie Wajeman, Médecin de nuit, initialement prévu pour décembre dernier, est calé au 16 juin. L’occasion de découvrir un Vincent Macaigne inédit, lauréat du prix d’interprétation du Prix des Lectrices ELLE pour ce rôle de médecin en rédemption qui a une nuit pour changer le cours de sa vie. Diaphana retrouvera Catherine Frot dès le 30 juin avec La Fine Fleur de Pierre Pinaud, dans lequel elle interprète une créatrice de roses. La comédie « pleine d’émotion », labellisée Alpe d’Huez 2021, réunit en outre Melan Omerta, Fatsah Bouyahmed, Olivia Côte, Marie Petiot et Vincent Dedienne.

La Fine Fleur de Pierre Pinaud © Laurent Thurin Nal

Le distributeur précèdera la rentrée avec la sortie le 25 août du drame Un autre monde de Stéphane Brizé, qui réunit Sandrine Kiberlain et Vincent Lindon dix ans après Mademoiselle Chambon. Suivra le 13 octobre, De nos frères blessés d’Hélier Cisterne, qui adapte ici le livre de Joseph Andras. Vincent Lacoste et Vicky Krieps raconte l’histoire vraie de Fernand Iveton, militant communiste et anticolonialiste pendant la Guerre d’Algérie. Le 17 novembre, Diaphana proposera le nouveau Pascal Elbé, On est fait pour s’entendre, où il partage l’affiche avec Sandrine Kiberlain, Valérie Donzelli, Emmanuelle Devos, Claudia Tagbo et François Berléand.

Deux films seront sortiront chez Diaphana en décembre : La Pièce rapportée, comédie satirique d’Antonin Peretjatko avec Anaïs Demoustier, Philippe Katerine, Josiane Balasko et William Lebghil, est daté au 1er tandis que Chère Léa de Jérôme Bonnell avec Grégory Montel, Anaïs Demoustier, Léa Drucker et Grégory Gadebois sortira le 15.