« Demain est à nous » crée l’événement aux Sables d’Olonne

1 000 élèves sont venus voir "Demain est à nous" au Grand Palace des Sables d'Olonne. ©Multiplexe Grand Palace

Mardi 10 septembre, une grosse journée d’avant-premières pour les scolaires a été organisée au Multiplexe Le Grand Palace autour du documentaire de Gilles de Maistre. Une opération à succès qui a attiré près de 1 000 élèves.

Ils étaient tout sourire et avaient pour certains des étoiles plein les yeux. Les jeunes élèves de CM2 et 6e venus des Sables d’Olonne et des environs ont savouré chaque instant de cette journée. Quelques jours après avoir repris le chemin de l’école, ils ont pu découvrir en avant-première le nouveau film de Gilles de Maistre, Demain est à nous, en sa présence. Ne tenant plus en place sur les fauteuils du Grand Palace, ils ont assailli le réalisateur de questions avec une belle énergie à l’issue des différentes projections. Le sourire aux lèvres et les yeux pétillants, Gilles de Maistre s’est prêté au jeu, assurant à maintes reprises les élèves de la véracité et de l’authenticité de ce qu’ils voyaient à l’écran. « C’est à vous que ce documentaire est destiné. J’ai 6 enfants et je voulais m’adresser à eux à travers cette histoire. Leur montrer, vous montrer que c’est vous qui allez faire le monde de demain », a-t-il répété devant les centaines de visages tournés vers lui.

Gilles de Maistre a répondu avec enthousiasme aux questions des élèves
©Tanguy Colon/Boxoffice

Entre 9h et 16h30, quelque 1 000 élèves ont ainsi découvert les actions de José, Adolfo, Arthur, Aïssatou, Heena, Peter, Kevin et Jocelyn. « C’était incroyable de pouvoir discuter avec ces enfants sur l’histoire du film mais aussi, pourquoi pas, les inciter à agir eux à leur niveau », glissait Gilles de Maistre à la fin de la journée. Entre deux dates de sa tournée de promotion, il a accepté de faire escale aux Sables d’Olonne pour une journée qu’il a qualifié « d’exceptionnelle ». Un moment unique qu’il doit en grand partie à l’énergie et la détermination de François Lesuisse, directeur du Grand Palace. Il y a quelques mois, une grande braderie d’affiches avait permis de récolter plusieurs milliers d’euros, transformés en places de cinéma. En collaboration avec Apollo Films, il a ensuite décidé d’offrir aux élèves sablais une expérience inédite dans la foulée de la rentrée. « Pour les enfants, la séance a commencé il y a une semaine en classe, avec la préparation des questions, et elle se poursuivra encore 4 à 5 semaines ! C’est extraordinaire de pouvoir aborder des thèmes civiques par le biais du cinéma. » Surtout, l’exploitant se félicite que ces projections aient pu « réveiller quelque chose chez les enfants. Voir cette tendresse et cette émotion à l’encontre de Gilles, c’était fort ».

À la sortie des séances, il fallait voir l’engouement des élèves pour écrire un petit mot sur les posters ou reproduire l’affiche du film, en joignant leurs mains (voir photo ci-contre). Les professeurs et intervenants, conscients de l’importance d’une telle journée, se projetaient déjà sur les différents ateliers à venir en classe. « L’accompagnement des enseignants sera l’une des clés principales », assurait Clémence Bisch, programmatrice chez Apollo, très satisfaite des retours sur le film. « L’énergie du groupe, la gentillesse de Gilles de Maistre et la générosité de François Lesuisse ne pouvaient que faire de cet événement un succès. » À l’approche de la sortie le 25 septembre, le distributeur se réjouit de cet engouement véhiculé par les enfants. « C’est la cible principale du film et ils ont montré la voie, pour ensuite donner envie à leurs familles de partager ce moment avec eux. » Au Grand Palace, pour la séance du soir ouverte au public, le message semblait être passé : déjà venu avec sa classe en fin de matinée, le jeune William était revenu avec son père. Avec à chaque fois, un sourire jusqu’aux oreilles.

Les News