Cinq films présélectionnés pour représenter la France aux Oscars 2023

©ABC/Adam Rose

Le candidat officiel sera désigné le 23 septembre prochain.

Réunie ce jeudi 15 septembre, la commission chargée de sélectionner le film français pour l’Oscar du long métrage international vient de livrer une liste de cinq titres présélectionnés parmi les 33 ayant déposé un dossier, dont quatre ont été réalisés par des réalisatrices… et dont le cinquième est construit autour d’un personnage féminin emblématique. 

  • À plein temps d’Éric Gravel, produit par Novoprod et distribué par Haut et Court ;
  • Les Pires de LIse Asoka et Romane Gueret, produit par Les Films Velvet et distribué par Pyramide (en salles le 30/11) ;
  • Revoir Paris d’Alice Winocour, produit par Dharamsala et Darius Films et distribué par Pathé Films
  • Saint-Omer d’Alice Diop, produit par Srab Films et distribué par Les Films du Losange (23/11)
  • Un beau matin de Mia Hansen-Løve, produit par Les Films Pelléas et distribué par Les Films du Losange (05/10)

La commission se réunira à nouveau le 23 septembre pour auditionner le producteur, le vendeur international, et le cas échéant le distributeur américain, de chaque film. À l’issue, elle dévoilera le titre du candidat français pour les 95es Oscars, organisés le 12 mars 2023 à Los Angeles.

Suite à la réforme de cet été, cette commission rassemble désormais sept professionnels nommés chaque année par la ministre de la Culture, sur proposition du président du CNC. Les représentants d’institutions ne sont donc plus membres, à savoir le délégué général du Festival de Cannes (actuellement Thierry Frémaux), la présidente des César (Véronique Cayla) et le président d’UniFrance (Serge Toubiana), bien que ce dernier assiste à la réunion en tant qu’observateur, au même titre que le patron du CNC. Cette année, la commission se compose des exportateurs Hengameh Panahi et Grégoire Melin, des producteurs Philippe Rousselet et Didar Domehri, des réalisateurs Jacques Audiard et Michel Gondry, et, en tant que personnalité qualifiée, d’Ariane Toscan du Plantier, directrice de la distribution de Gaumont.

Pour mémoire, ne sont éligibles que les films de long métrage sortis entre le 1er janvier et le 30 novembre 2022, en langue majoritaire autre que l’anglais (mais pas nécessairement le français), dont l’équipe artistique est à majorité française.

Les News