Cinémas et théâtres même combat : pouvoir rouvrir en décembre, avec des séances le soir

©Frederic Reglain

La Fédération nationale des cinémas français et  le Syndicat national du théâtre privé (SNDTP) ont émis un communiqué commun pour souligner de l’importance de leur réouverture en décembre, tout en étant autorisés à accueillir les spectateurs en soirée. 

« Cette réouverture est nécessaire économiquement pour nos secteurs et pour réduire le coût pour les pouvoirs publics de la compensation des pertes d’exploitation. Cette période est celle de plus forte affluence dans les cinémas et les théâtres », rappellent les deux organisations, dans l’attente des décisions des pouvoirs publics sur une adaptation du confinement et la réouverture de tous les commerces et lieux de culte.

À lire aussi : Une réouverture des cinémas envisagée pour la première moitié de décembre

« Cette réouverture est nécessaire pour les films, les spectacles, les artistes et tous les professionnels dont les œuvres étaient à l’affiche le 28 octobre et dont le public a été privé. Elle est nécessaire pour permettre aux Français de retrouver du lien social, de se cultiver et de se divertir et pour maintenir leur moral dans une période où la seule sortie autorisée sera de venir au cinéma ou au théâtre. Cette réouverture se fera dans des conditions sanitaires sans égales puisque les cinémas et les théâtres sont parmi les seuls lieux qui assurent port du masque et distanciation physique : un dispositif sûr, loué à de nombreuses reprises par le Président de la République et le Premier ministre. Elle doit enfin permettre d’aller au spectacle ou au cinéma en soirée, à 20 heures. Un couvre-feu trop strict qui ne permettrait pas une telle séance du soir empêcherait toute réouverture. » 

Avec le soutien du PRODISS*, du CAMULC** et de SCENES***, la FNCF et le SNTP en appellent donc au Président de la République et au gouvernement pour qu’ils autorisent leur réouverture en décembre « dans les meilleures conditions d’accueil du public, notamment en soirée. Il en est de la création cinématographique et théâtrale, du moral des Français, de l’économie et de l’emploi de nos secteurs. La culture est essentielle ». 

*Syndicat national du spectacle musical et de variété
**Syndicat national des cabarets, music-halls et lieux de création
***Fédération de la création artistique privée, théâtres, cabarets, producteurs, diffuseurs et lieux de spectacles

Les News