Cérémonie des Lumières : Anatomie d’une chute en tête des nominations

Anatomie d'une chute / ©Le Pacte

L’Académie des Lumières a dévoilé les nominations de la 29e Cérémonie des Lumières, où le thriller de Justine Triet domine les débats. Les prix seront remis le 22 janvier 2024 au Forum des Images, à Paris.

Les nominations ne cessent de tomber pour Anatomie d’une chute, sorti le 23 août dernier. Après les six prix remportés aux European Film Awards, la Palme d’or distribué par Le Pacte récolte six nominations pour les Prix Lumières : meilleur film, mise en scène, scénario, actrice (pour Sandra Hüller), révélation masculine (pour Milo Machado Graner) et image.

Elle devance un autre film de procès, Le Procès Goldman de Cédric Kahn (Ad Vitam, 27 septembre), nommé dans cinq catégories : meilleur film, scénario, mise en scène, acteur (pour Arieh Worthalter) et révélation masculine (pour Arthur Harari). C’est autant que la révélation fantastique de la rentrée, Le Règne animal de Thomas Cailley (Studiocanal, 4 octobre), qui va concourir pour le meilleur film, scénario, mise en scène, image et musique.

Le retour de Catherine Breillat à la réalisation avec L’Été dernier (Pyramide, 13 septembre) est porté par quatre nominations, pour le meilleur film et la meilleure mise en scène, ainsi que pour ses deux acteurs principaux Léa Drucker (meilleure actrice) et Samuel Kircher (révélation masculine). Le premier long-métrage de Giacomo Abbruzzese, Disco Boy (KMBO, 3 mai) compte également quatre nominations : meilleur acteur (Franz Rogowski), premier film, image et musique.

Deux des films de Diaphana comptent trois nominations, avec d’abord Goutte d’or de Clément Cogitore, sorti le 1er mars dernier – meilleur film, réalisateur, et image –, puis Le Ravissement d’Iris Kaltenbäck, sorti le 11 octobre dernier, nommé pour le meilleur scénario, la meilleure actrice (Hafsia Herzi) et le meilleur premier film.

Avec en plus Le Jeune Imam, The Old Oak et La Montagne, Le Pacte est le distributeur cumulant le plus de nominations pour cette cérémonie.

Le classement des nominations, par distributeur : 

1LE PACTE9 nominations
2PYRAMIDE8 nominations
2DIAPHANA8 nominations
2AD VITAM8 nominations
5STUDIOCANAL5 nominations
5GEBEKA5 nominations
7BAC3 nominations
8JOUR2FÊTE2 nominations
8LES FILMS DU LOSANGE2 nominations
8WARNER BROS.2 nominations
8GAUMONT2 nominations
8CAPRICCI2 nominations
13TANDEM1 nomination
13DULAC1 nomination
13MÉTÉORE1 nomination
13MEMENTO1 nomination
13REZO FILMS1 nomination

La liste complète des nominations :

MEILLEUR FILM

  • ANATOMIE D’UNE CHUTE de Justine Triet
  • L’ÉTÉ DERNIER de Catherine Breillat
  • GOUTTE D’OR de Clément Cogitore
  • LE PROCÈS GOLDMAN de Cédric Kahn
  • LE RÈGNE ANIMAL de Thomas Cailley

MEILLEURE MISE EN SCÈNE

  • Catherine Breillat pour L’ÉTÉ DERNIER
  • Thomas Cailley pour LE RÈGNE ANIMAL
  • Clément Cogitore pour GOUTTE D’OR
  • Cédric Kahn pour LE PROCÈS GOLDMAN
  • Justine Triet pour ANATOMIE D’UNE CHUTE

MEILLEUR SCÉNARIO

  • Thomas Cailley, Pauline Munier pour LE RÈGNE ANIMAL
  • Quentin Dupieux pour YANNICK
  • Cédric Kahn, Nathalie Hertzberg pour LE PROCÈS GOLDMAN
  • Iris Kaltenbäck pour LE RAVISSEMENT
  • Justine Triet, Arthur Harari pour ANATOMIE D’UNE CHUTE

MEILLEUR DOCUMENTAIRE

  • LES FILLES D’OLFA de Kaouther Ben Hania
  • LITTLE GIRL BLUE de Mona Achache
  • NOTRE CORPS de Claire Simon
  • LA RIVIÈRE de Dominique Marchais
  • SUR L’ADAMANT de Nicolas Philibert

MEILLEUR FILM D’ANIMATION

  • INTERDIT AUX CHIENS ET AUX ITALIENS de Alain Ughetto
  • LINDA VEUT DU POULET ! de Chiara Malta & Sébastien Laudenbach
  • MARS EXPRESS de Jérémie Périn
  • SAULES AVEUGLES, FEMME ENDORMIE de Pierre Földes
  • LA SIRÈNE de Sepideh Farsi

MEILLEURE ACTRICE

  • Catherine Deneuve pour BERNADETTE
  • Léa Drucker pour L’ÉTÉ DERNIER
  • Virginie Efira pour RIEN À PERDRE
  • Hafsia Herzi pour LE RAVISSEMENT
  • Sandra Hüller pour ANATOMIE D’UNE CHUTE

MEILLEUR ACTEUR

  • Vincent Lacoste pour LE TEMPS D’AIMER
  • Karim Leklou pour VINCENT DOIT MOURIR
  • Melvil Poupaud pour L’AMOUR ET LES FORÊTS
  • Franz Rogowski pour DISCO BOY
  • Arieh Worthalter pour LE PROCÈS GOLDMAN

RÉVÉLATION FÉMININE

  • Suzanne Jouannet pour LA VOIE ROYALE
  • Louise Mauroy-Panzani pour ÀMA GLORIA
  • Park Ji-Min pour RETOUR À SÉOUL
  • Claire Pommet pour LA VÉNUS D’ARGENT
  • Ella Rumpf pour LE THÉORÈME DE MARGUERITE

RÉVÉLATION MASCULINE

  • Arthur Harari pour LE PROCÈS GOLDMAN
  • Samuel Kircher pour L’ÉTÉ DERNIER
  • Milo Machado Graner pour ANATOMIE D’UNE CHUTE
  • Raphaël Quenard pour CHIEN DE LA CASSE
  • Abdulah Sissoko pour LE JEUNE IMAM

MEILLEUR PREMIER FILM

  • BERNADETTE de Léa Domenach
  • CHIEN DE LA CASSE de Jean-Baptiste Durand
  • DISCO BOY de Giacomo Abbruzzese
  • LE RAVISSEMENT de Iris Kaltenbäck
  • VINCENT DOIT MOURIR de Stéphan Castang

MEILLEURE COPRODUCTION INTERNATIONALE

  • LE BLEU DU CAFTAN de Maryam Touzani
  • LES HERBES SÈCHES de Nuri Bilge Ceylan
  • LOST COUNTRY de Vladimir Perišić
  • LES MEUTES de Kamal Lazraq
  • THE OLD OAK de Ken Loach

MEILLEURE IMAGE

  • Simon Beaufils pour ANATOMIE D’UNE CHUTE
  • David Cailley pour LE RÈGNE ANIMAL
  • Hélène Louvart pour DISCO BOY
  • Jonathan Ricquebourg pour LA PASSION DE DODIN BOUFFANT
  • Sylvain Verdet pour GOUTTE D’OR

MEILLEURE MUSIQUE

  • Amine Bouhafa pour LES FILLES D’OLFA
  • Clément Ducol pour LINDA VEUT DU POULET !
  • Andrea Laszlo de Simone pour LE RÈGNE ANIMAL
  • Chloé Thévenin pour LA MONTAGNE
  • Vitalic pour DISCO BOY
Anatomie d'une chute / ©Le Pacte
googletag.cmd.push(function() { googletag.display('div-gpt-ad-1553617519041-2'); });
googletag.cmd.push(function() { googletag.display('div-gpt-ad-1553617519041-1'); });

Les News