Cannes 2021 : Titane remporte la Palme d’or

Julia Ducournau (Palme d'Or pour "Titane") - Photocall des lauréats du 74ème Festival International du Film de Cannes, le 17 juillet 2021. © Borde-Jacovides-Moreau/Bestimage

Le jury du 74e Festival de Cannes présidé par Spike Lee a plébiscité le film de la Française Julia Ducournau. C’est la seconde cinéaste à recevoir ce prix.

« Ces deux semaines étaient une expérience extraordinaire. Cannes est un peu mon deuxième foyer. Je suis revenu et à chaque fois j’ai retrouvé cette ville et ce festival avec un immense plaisir », a lancé Spike Lee.

Le cinéaste a d’ailleurs lâché très prématurément l’identité de la Palme d’or, sous le regard médusé du jury et de Doria Tillier, la maîtresse de cérémonie. C’est Titane de Julia Ducournau qui a été plébiscité. Première réalisatrice française récompensée et la deuxième réalisatrice à recevoir le prix ultime cannois après Jane Campion (pour La Leçon de piano en 1993). Il s’agit par ailleurs de la troisième palme pour le distributeur Diaphana après Le Vent se lève de Ken Loach (2006) et L’Enfant de Luc et Jean-Pierre Dardenne (2005). Le film Titane est actuellement en salles.

C’est un Grand prix ex-æquo qui est revenu à Un héros d’Asghar Farhadi et Compartiment NO.6 de Juho Kuosmanen. Le premier cité, troisième prix cannois du cinéaste iranien après le Prix du scénario pour Le Client en 2016 et le Prix œcuménique pour Le Passé en 2013, sortira le 22 décembre 2021 sous bannière Memento. Le second est attendu prochainement dans les salles et sera accompagné par Haut et Court.

C’est également un Prix du jury ex-æquo qui a été décerné aux films Le Genou d’Ahed de Nadav Lapid et Memoria d’Apichatpong Weerasethakul. Le premier sera distribué par Pyramide le 15 septembre 2021 et le second par New Story prochainement.

Le Prix de la mise en scène a été remis à Leos Carax, réalisateur d’Annette. La comédie musicale portée par Marion Cotillard, Adam Driver et Simon Helberg est actuellement en salles sous bannière UGC Distribution. il s’agit du premier prix cannois pour l’auteur de Holy Motors.

Le Prix d’interprétation féminine a récompensé Renate Reinsve, actrice principale de Julie (en 12 chapitres). Le film de Joachim Trier sera accompagné en salles par Memento – dont c’est le deuxième prix ce soir – le 13 octobre 2021.

Le Prix d’interprétation masculine a été attribué à Caleb Landry Jones, le rôle principal du film Nitram. Le drame de Justin Kurzel sortira prochainement en salles sous bannière Ad Vitam.

Le jury a décerné son Prix du scénario à Ryusuke Hamaguchi et Takamasa Oe pour Drive My Car, remis par Andrea Arnold qui a été récompensée à trois reprises par ce prix. Le film, également lauréat du Prix des Cinémas art et essai, sortira le 18 août 2021 via Diaphana.

Présidée par l’actrice Mélanie Thierry, le jury de la Caméra d’or a plébiscité Murina de Antoneta Alamat Kusijanović, en sélection à la Quinzaine des Réalisateurs. « Ce film nous a éboulis par son mystère, sa grâce et sa sensibilité », a commenté la présidente. 31 films étaient cette année en course pour ce prix qui récompense un premier long.

Dix courts métrages ont été visionnés par le jury du court métrage qui a remis sa Palme d’or à Tous les corbeaux du monde de Tang Yi, tandis qu’une mention spéciale a été attribuée à Le ciel du mois d’aout de Jasmin Tenucci.

De son côté, la Commission supérieure technique a décerné son Prix CST de l’artiste-technicien à Vladislav Opeliants (Russie), Chef opérateur image de La Fièvre de Petrov de Kirill Serebrennikov, que Bac Films sortira le 1er décembre. Le nouveau Prix CST de la jeune technicienne de cinéma, créé cette année pour encourager la parité, récompense Armance Durix, Cheffe opératrice son sur le film Mi Iubita, mon amour de Noémie Merlant, distribué par Tandem.

Les News