Box-office US : Hunger Games garde la main, Napoléon et Wish manquent la première place

Hunger Games : la Ballade du serpent et de l'oiseau chanteur © Leonine/Napoléon © Apple/Wish © Disney

Dans le contexte de la Thanksgiving, La Ballade du serpent et de l’oiseau chanteur résiste à l’assaut napoléonien, tout comme à celui du Disney de Noël. 

Après un week-end de démarrage en dessous des volets qu’il précède, Hunger Games : La Ballade du serpent et de l’oiseau chanteur ne perd que 35 % de ses recettes sur son deuxième week-end, durant lequel il amasse 28,8 millions de dollars (M$) supplémentaires. 

En deuxième position, le Napoléon de Ridley Scott rapporte 20,4 M$ sur le week-end, et un total de 32,5 M$ depuis son lancement mercredi dernier. Ses recettes sur 5 jours sont donc 15 % supérieures à celles de Killers of the Flower Moon – autre coproduction Apple Studios qui, elle, avait rapporté 28,3 M$ sur 5 jours à sa sortie en octobre dernier. Comparé à la précédente réalisation de Ridley Scott, toujours sur les 5 premiers jours, le biopic consacré à l’empereur français rapporte 47 % de plus que House of Gucci (22 M$ en 2021).

S’il ne réussit pas à s’emparer du box-office américain, Napoléon cumule 46,3 M$ à l’étranger, où il réalise 58 % de ses recettes. Parmi ses principaux marchés internationaux, la France se contente de la deuxième position (5,6 M$), derrière le Royaume-Uni (6,6 M$).

Malgré son positionnement “à point”, Wish réalise un score bien en dessous que les précédents Disney sortis sur la Thanksgiving (notamment 53 % de moins que Raiponce en 2010, 61 % de moins que Vaiana en 2016 et 66 % de moins que La Reine des neiges en 2013). À noter qu’avec 52 % de plus de 25 ans dans son public, Wish attire un public légèrement plus âgé que Vaiana (42 % de plus de 25 ans parmi ses spectateurs), La Reine des neiges II (47 %) ou encore La Petite Sirène (50 %).

À noter enfin, qu’après une sortie limitée le week-end dernier, le thriller psychologique Saltburn s’étend sur 1 566 salles et se hisse en 10e position. Deuxième long métrage d’Emerald Fennell, la production Studios Amazon MGM cherchera à égaler la Promising Young Woman de la réalisatrice (6,4 M$ en 2020).

Pour l’heure, le box-office américain annuel affiche 8,13 milliards de dollars (+23 % par rapport à la même période en 2022, -18 % par rapport à 2019).

Estimations du 24 au 26 novembre 2023 : 

RFilmDistributeurRecettesEvol.EcransTotalWE
1Hunger Games : La Ballade du serpent et de l’oiseau chanteurLionsgate$28,820,000-35%3,776$98,370,0002
2NapoléonSony Pictures$20,400,0003,500$32,500,0001
3WishDisney$19,500,0003,900$31,700,0001
4Les Trolls 3Universal$17,520,000-42%3,893$64,468,0002
5Thanksgiving : la semaine de l’horreurSony Pictures$7,150,000-31%3,204$24,193,0002
6The MarvelsDisney$6,400,000-37%3,070$76,853,4463
7Winter BreakFocus Features [Universal]$2,740,0002%1,601$12,880,0005
8Taylor Swift: The Eras TourAMC + Variance$2,330,000-16%946$178,265,8947
9Five Nights at Freddy’sUniversal$1,750,000-51%1,754$136,209,0005
10SaltburnAmazon Studios$1,735,000438 %1,566$3,098,0002
Source : Boxoffice Pro US
Hunger Games : la Ballade du serpent et de l'oiseau chanteur © Leonine/Napoléon © Apple/Wish © Disney