Box-office hebdo : Jurassic World 3 et Top Gun 2 dans un mouchoir, Buzz l’Éclair troisième

©Universal/Paramount/Disney

Top 20 – Dans un marché largement dominé par les productions américaines, le troisième volet de la saga Jurassic World prend le dessus sur Maverick et sa clique, tandis que Buzz l’Éclair, dauphin au dimanche soir, glisse au troisième rang.

La passe de trois pour Le Monde d’après qui, malgré une concurrence féroce, conserve la tête du box-office tricolore pour la troisième semaine de suite, attirant encore 455 000 curieux. En recul de 28 % de sa fréquentation, le blockbuster d’Universal totalise plus de 2,38 millions d’entrées, dépassant largement les 2 millions de Jurassic Park III (2001).

Dauphin grâce à de solides lundi et mardi, Top Gun : Maverick est toujours porté par un excellent bouche-à-oreille, ne reculant que de 5 %. Programmé sur 14 500 séances, il affiche une moyenne de 31 tickets, la meilleure du classement. Après cinq semaines, le sequel cumule 4,26 millions de spectateurs, devenant officiellement le quatrième plus gros succès de Paramount France, devant Indiana Jones et le Royaume du crâne de cristal (4,2 millions en 2008).

Troisième, Buzz l’Éclair achève sa première semaine avec 418 000 tickets et une moyenne de 24 billets par séance. Avec les avant-premières, la production Disney/Pixar totalise 483 000 entrées, soit le 11e meilleur démarrage de l’année. Cela reste également en retrait des résultats de la franchise Toy Story, seul le premier opus de 1996 étant encore en ligne de mire avec ses 497 000 tickets en première semaine. L’arrivée de la Fête du cinéma puis des vacances scolaires devrait être plus que bénéfique pour le Ranger de l’espace.

Deux nouveautés restent au pied du podium. Quatrième, Elvis, distribué par Warner, capte 328 000 curieux en sept jours et 344 000 avec les AP. Un démarrage à mi-chemin entre Romeo + Juliette (160 000 tickets en 1997) et Moulin Rouge (447 000 entrées en 2001) dans la filmographie de Baz Luhrmann ; mais supérieur au Rocketman de Dexter Fletcher (277 000 billets en 2019). Cinquième, Black Phone chez Universal effraie 136 000 spectateurs avec les AP et signe un départ dans les roues de Délivre-nous du mal (143 000 curieux en 2014), également réalisé par Scott Derrickson. À noter que les cinq premiers films de la semaine s’accaparent plus de 75 % de part de marché.

Quatre autres nouveautés figurent dans ce top 20. Chez UGC/Orange Studio, L’Homme parfait débute à 55 000 billets et une faible moyenne de 6 entrées par séance. Démarrage plus satisfaisant pour El buen patrón du côté de Paname, avec 50 000 tickets, une moyenne de 14 et un cumul avec AP de 57 000 spectateurs. C’est le deuxième meilleur départ pour le cinéaste Fernando Leon De Aranoa en France. Chez Pyramide, Les Goûts et les Couleurs séduit 30 000 amateurs avec AP, un lancement dans le sillage de J’invente rien (30 000 tickets en 2006), le premier long métrage de Michel Leclerc. Enfin, côté Haut et Court, I’m Your Man pointe à plus de 20 000 cinéphiles en sept jours (AP incluses) pour un moyenne de 10 ; inférieur aux 28 000 tickets du précédent long de Maria Schrader, Stefan Zweig, adieu l’Europe (2016).

Parmi les continuations, Incroyable mais vrai (-39 %) semble bien parti pour devenir le plus gros succès de Quentin Dupieux, totalisant déjà 212 000 entrées en deux semaines. Chez ARP Sélection, le documentaire L’École du bout du monde poursuit son fabuleux périple en dépassant les 90 000 tickets : le cap des 100 000 semble plus que jamais atteignable. Si Fratè chez Le Pacte accuse le coup avec un recul de 56 % de sa fréquentation, côté Studiocanal, En corps conserve sa place dans le top 20 en ne reculant que de 24 %. À noter que Les Segpa surprend, progressant de 2 % en une semaine ; la barre des 700 000 tickets est en approche.

Enfin, deux caps symboliques franchis récemment : chez The Jokers Classics, la trilogie Internal Affairs a dépassé les 10 000 tickets après 15 semaines, tandis que Pathé annonce avoir comptabilisé 1 500 132 entrées pour Eiffel.

Entrées réalisées du 22 au 28 juin 2022 :

RFilmDistributeurEntréesSéancesMoy.CumulS
1JURASSIC WORLD : LE MONDE D’APRÈSUNIVERSAL454 67216 006282 382 9283
2TOP GUN : MAVERICKPARAMOUNT448 94614 511314 255 8255
3BUZZ L’ECLAIRDISNEY417 69119 53721482 7151
4ELVISWARNER328 39713 73024343 5961
5BLACK PHONEUNIVERSAL127 7158 54315136 3391
6INCROYABLE MAIS VRAIDIAPHANA78 8548 5159212 1842
7L’HOMME PARFAITORANGE SUDIO/UGC54 5728 623655 5771
8EL BUEN PATRONPANAME50 0633 7001457 3331
9DOCTOR STRANGE IN THE MULTIVERSE OF MADNESSDISNEY49 8854 655113 166 9818
10CHAMPAGNE !SND47 3356 2858236 0173
11LE GOUTS ET LES COULEURSPYRAMIDE28 3064 025730 5201
12I’M YOUR MANHAUT ET COURT16 9321 7271021 0011
13FRATÈLE PACTE15 8464 760354 5022
14QU’EST-CE QU’ON A TOUS FAIT AU BON DIEU ?UGC15 6571 429112 397 71212
15COMPETITION OFFICIELLEWILD BUNCH13 8621 8647130 8444
16C’EST MAGNIFIQUE !UGC13 1331 8397163 0834
17LES SEGPAAPOLLO13 1121 5359695 75010
18COUPEZ !PAN DISTRIBUTION10 9001 02411270 8486
19L’ECOLE DU BOUT DU MONDEARP9 6536451590 9537
20EN CORPSSTUDIOCANAL8 594576151 323 43413
Sources chiffres : Distributeurs | Séances : Showtimes Dashboard by The Boxoffice Company.

Les News