Box-office 1er jour : Le Menu en tête de nouveautés qui peinent à allécher

Le Menu © 2022 20th Century Studios

Le nouveau Searchlight distribué par Disney prend la première position d’un classement de nouveautés qui s’affichent en nombre… mais pas forcément en force.

Plus de 15 000 spectateurs ont goûté dès sa sortie Le Menu de Mark Mylod, interdit aux moins de 12 ans. Avec moins de séances mais plus de notoriété art et essai, et la même promesse de passer les ultra-riches au grill de la satire noire sauce survival, Sans filtre de Ruben Ostlund, palmé or, réalisait un démarrage à plus de 20 000 tickets à sa sortie fin septembre dernier.

En deuxième position, Les Miens, la 6e réalisation de Roschdy Zem, effectue un démarrage à plus 12 000 entrées. Le mercredi précédent, dans une veine tout aussi intimiste et familiale, Reste un peu de Gad Elmaleh rassemblait 15 000 spectateurs. Avec 18 000 entrées (avant-premières comprises), Roschdy Zem obtient un résultat à mi-chemin entre les trois plus gros et les trois plus humbles succès de sa filmographie, qui culmine toujours avec Chocolat (1,95 million d’entrées en 2016), mais qui avait dû se contenter de 50 000 entrées au total pour Persona non grata en 2019.

C’est d’une très courte tête que Bones and All devance She Said, si on retire à ce dernier l’avance que lui confèrent les AP dont le premier n’a pas bénéficié. Bien qu’il reste bien en deçà du premier jour de Call Me By Your Name en 2018 (17 500 entrées pour un cumul de 350 000… et un Timothée Chalamet installé sur la durée), Bones and All est – malgré son interdiction aux moins de 16 ans –, le second meilleur démarrage d’un film de Luca Guadagnino en France. Avec She Said, la réalisatrice allemande Maria Schrader réalise pour sa part un meilleur premier jour que son précédent I’m Your Man (dans les salles françaises en juin dernier). Mais cette reconstitution de l’investigation journalistique à l’origine du mouvement #Metoo attire bien moins de spectateurs que le Scandale qui réunissait Charlize Theron, Nicole Kidman et Margot Robbie (démarrage à 27 000 entrées en janvier 2020 pour près de 400 000 au total)… ou encore que le multi oscarisé Spotlight de Tom McCarthy, qui contait la mise à jour d’abus sexuels au sein de l’Eglise catholique d’Amérique (démarrage à 22 000 entrées en 2016 pour un cumul de 630 000).

Enfin, Saint Omer d’Alice Diop, le Lion d’argent-Grand Prix du jury et le Lion du futur du premier film à Venise et qui représente la France parmi les aspirants nommés à l’Oscar du meilleur long métrage international, réalise la majorité de ses entrées sur ses AP, tandis que la meilleure moyenne (de 21) entrées par séance est affichée par L’Opération Père Noël distribué par Gebeka… comme une augure d’une belle période de fêtes !

RFilmDistributeurEntréesAPSéancesMoyCumul
1LE MENUDISNEY15 0547 1101 0451422 164
2LES MIENSLE PACTE12 2275 9081 1951018 135
3BONES AND ALLWARNER5 96574885 965
4SHE SAIDUNIVERSAL5 9552 7091 14858 664
5SAINT OMERLES FILMS DU LOSANGE5 3485 468584910 816
6AUCUN OURSARP SÉLECTION2 805841280103 646
7OPÉRATION PÈRE NOËLGEBEKA1 9552 32295214 277
8INU-OHSTAR INVEST1 1471 90322953 050
9VIVE LE VENT D’HIVERLES FILMS DU PRÉAU1 0502 43890123 488
10MAUVAISES FILLESARIZONA2511 6632891 914
Sources chiffres : Distributeurs | Séances : Showtimes Dashboard by The Boxoffice Company.