Convention : Ad Vitam présente son line-up

Matthias Schoenaerts stars as Roman Coleman in Laure de Clermont-Tonnerre’s THE MUSTANG, a Focus Features release. Credit : Focus Features

Après s’être lancé dans la grande aventure de la convention fin 2017, le distributeur a donné à nouveau rendez-vous aux exploitants le 2 avril, dans le cinéma parisien rénové Beau Regard (anciennement Étoile Saint-Germain-des-Prés).

La première échéance donnée par Ad Vitam est fixée au 24 avril avec la sortie du nouveau André Téchiné L’Adieu à la nuit avec Catherine Deneuve et Kacey Mottet-Klein. « Les premiers retours d’exploitants sur le film sont très positifs », se réjouit Grégory Gajos, directeur des ventes. Pour préparer cette sortie, ce dernier a conseillé de visionner un documentaire, diffusé ce mercredi 3 avril sur Arte, qui évoque la relation entre le réalisateur et ses comédiens, notamment avec Catherine Deneuve. Le film de Téchiné sortira sur une combinaison de 130 à 150 copies.

Suivra ensuite Le Chant de la forêt du duo brésilien Renée Nader Messora et João Salaviza le 8 mai ; l’histoire d’un jeune homme appelé à devenir chaman dans sa tribu mais qui va refuser son destin en fuyant vers la ville. « C’est un gros coup de cœur pour nous. Un film dans l’air du temps qui peut avoir une vraie résonnance aujourd’hui vis-à-vis du nouveau pouvoir brésilien en place, plutôt hostile aux peuples indigènes. » Une sortie art et essai plus intimiste sur une trentaine de copies.

Chine contemporaine et Robert Redford

Ad Vitam a poursuivi sa journée en mettant à l’honneur le nouveau Wang Xiaoshuai, So Long, My Son. « Nous tenions à faire cette deuxième convention car c’est effectivement un moyen de voir les films dans de bonnes conditions et d’en parler, notamment pour celui de Wang Xiaoshuai, qui a été l’élément déclencheur pour organiser cette journée », raconte Grégory Gajos. Un film qui prend la mesure de l’histoire chinoise sur quatre décennies, de la politique de l’enfant unique aux ambitions d’ouverture dans la Chine contemporaine, à travers le regard d’un couple. « Nous l’avons découvert à Berlin où il a reçu l’Ours d’argent de la meilleure actrice et du meilleur acteur. » Pour le directeur des ventes, « ce film nous ramène aux débuts et à la fidélité d’Ad Vitam, dont le premier film étranger distribué était de Wang Xiaoshuai (So Close To Paradise en 2001, NDLR). » La sortie est prévue pour le 3 juillet, « car nous pensons que sa qualité lui permettra de s’installer pendant l’été ».

Pour la seconde projection, le distributeur avait choisi Nevada de Laure de Clermont-Tonnerre, centré sur la réhabilitation sociale de détenus via le dressage de chevaux sauvages. Un thème qu’elle avait déjà abordé dans son court-métrage Rabbit (2014) où elle s’intéressait aux bienfaits de la présence de lapins auprès de détenus féminins. Produit par Robert Redford, qui a mis à disposition une partie des mustangs qui galopent dans le cadre, ce premier long métrage de la réalisatrice avec Matthias Schoenaerts a été sélectionné à Sundance et sortira le 19 juin. Pour ses prochaines sorties, Ad Vitam donne rendez-vous après l’annonce de la sélection du Festival de Cannes mi-avril.

So Long My Son de Wang Xiaoshuai. ©Ad Vitam

Les News